Événements - 28/10/2013

Le nouveau combat de Marius Vizer

Marcus Vizer a-t-il réussi son pari? Le président de la Fédération internationale de judo, et désormais patron de SportAccord, a tiré le rideau, samedi, sur les World Combat Games 2013, à Saint-Pétersbourg. A l’heure du bilan, parler d’un franc succès semble un rien excessif. Mais le dirigeant autrichien croit dur comme fer à son potentiel. Au point d’en évoquer déjà l’avenir et ses possibles dérivés.

En neuf jours de compétition, au SKK Peterburgskly de Saint-Pétersbourg, la deuxième édition des World Combats Games a rassemblé près de 1400 athlètes représentant 62 pays. Aux 13 sports inclus au programme de l’édition 2010, organisée en Chine, deux nouveaux ont été rajoutés : l’escrime et la savate. L’ensemble présente un subtil mélange de disciplines olympiques et de sports moins reconnus. Un mélange cher à Marius Vizer, très attentif à satisfaire un maximum de fédérations internationales. Il l’a dit en conclusion de la compétition: « cette épreuve offre une exposition planétaire à des disciplines et à des athlètes qui en manquent cruellement« .

Ces Jeux Mondiaux des sports de combat ont peiné à attirer en Russie la presse mondiale. Mais les retombées médiatiques brandies par le patron de SportAccord forcent le respect: 18 chaines de télévision en ont diffusé les images, en Amérique Latine, Chine, Russie, Etats-Unis, Canada, Roumanie, Malaisie et au Moyen-Orient. Quant à la couverture en ligne, elle aurait touché plus de 120 pays dans le monde.

Au classement des médailles, la Russie a profité de l’avantage de terrain pour dominer largement la concurrence, devant la France, le Japon et l’Ukraine. Logique et crédible. Un résultat conforme à l’échelle des valeurs qui contribue à la légitimité sportive de la compétition.

Marius Vizer l’avance sans nuance: « les World Combat Games ont démontré que les sports de combat et les arts martiaux constituaient une même famille, unie et solidaire, dont cet événement peut aider à transmettre les valeurs au reste de la société« .

Pas question, donc, de s’arrêter en chemin. Le président du judo mondial évoque déjà la prochaine édition, prévue en 2015. Elle sera une nouvelle fois organisée sous le parrainage de SportAccord. Et pourrait encore muscler son programme avec l’ajout de nouveaux sports et/ou disciplines.

Surtout, Marius Vizer a confirmé sa décision de décliner le concept de ces Jeux Mondiaux thématiques au cours des prochaines années. Deux d’entre eux sont déjà sortis des cartons: les World Artistic Games, où se côtoieront notamment la natation synchronisée, le roller, l’aérobic, le hip hop, la gymnastique rythmique, et les Word Beach Games, rassemblement présumé très « fun » du beach soccer, volley, tennis, handball et rugby, mais aussi du surf, du kiteboarding et d’une version de plage du triathlon.

La machine est en route. Elle ne devrait pas s’arrêter de sitôt.

ActualitésVoir toutes les actualités