Candidatures - 02/10/2013

Le Maroc rêve en très, très grand

Quatre échecs n’ont pas découragé les ardeurs et les ambitions du Maroc. Après 1994, 1998, 2006 et 2010, le pays prépare très activement un dossier de candidature pour la Coupe du Monde de football en 2026. L’information n’est pas encore officielle. Elle ne devrait pas l’être avant plusieurs mois. Mais elle est confirmée par plusieurs sources, dont certaines proches du pouvoir politique.

Moncef Belkhyat, l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports du gouvernement marocain, l’a glissé sur le ton de la confidence: « La réussite des prochaines Coupes du monde des clubs et de la Coupe d’Afrique, permettra sans doute de montrer à la FIFA que nous sommes capables d’organiser la Coupe du monde ». Karim Akkari, le Secrétaire général du ministère des Sports, confirme: « Ces différents événements, dont l’impact sera très positif en termes d’image et d’effet d’entraînement sur l’investissement étranger, vont contribuer à renforcer la position du Maroc en tant que pays candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2026 ».

Difficile de se montrer plus explicite. Le Maroc rêve en grand. En très très grand. Et il le dit. Le royaume a déjà obtenu l’organisation des deux prochaines éditions de la Coupe du Monde des clubs de football, en 2013 et 2014. Il a également posé une candidature pour la CAN 2015 dont il se dit, dans le foot africain, qu’elle présente les meilleures chances de l’emporter.

Après quatre échecs, le Maroc pourrait-il l’emporter? Une délégation de la Fédération marocaine de football s’est rendue récemment au siège de la FIFA, à Zurich, pour y exposer les ambitions du pays. L’idée d’une candidature au Mondial 2026 aurait reçu un écho très favorable de la part de Sepp Blatter, le président de l’institution mondiale.

Autre argument: le royaume n’aurait pas à construire de nouveaux stades pour l’événement mondial. Il pourra se contenter de rénover ou rafraîchir les équipements utilisés pour la CAN 2015.

Reste à savoir quels seront les pays candidats au Mondial 2026. En pus du Maroc, le Mexique serait partant. Un ticket à trois, composé du Pérou, de la Colombie et de l’Equateur, préparerait également un dossier.Enfin, la Chine serait très intéressée. Affaire à suivre.

ActualitésVoir toutes les actualités