Événements - 02/07/2013

Menace terroriste sur les Jeux de Sotchi

Sale temps pour les Jeux de Sotchi. Après les retards causés par les intempéries, puis les soupçons de corruption aux plus hauts sommets de l’Etat, la prochaine quinzaine olympique est maintenant l’objet d’une menace terroriste. Et pas la moindre. Le chef des islamistes du Caucase russe, Dokou Oumarov, ennemi numéro un du Kremlin, a appelé à des attaques contre les Jeux d’hiver, dans une vidéo diffusée mercredi 3 juillet. Les autorités russes « veulent organiser les Jeux olympiques sur les ossements de nombreux musulmans enterrés sur nos terres, le long de la Mer noire. Nous devons empêcher cela par tous les moyens », avance Dokou Oumarov dans cette vidéo publiée sur le site kavkazcenter.com.

Dans ce message, filmé dans une forêt, Dokou Oumarov appelle les rebelles islamistes « partout en Russie, à faire le maximum pour faire échouer la tenue de ces danses sataniques sur nos terres et sur les ossements de nos ancêtres. » C’est la première fois que le chef islamiste du Caucase menace de s’attaquer aux Jo d’hiver de Sotchi de février 2014.

A la tête de l’Emirat du Caucase, un mouvement clandestin né des guerres d’indépendance de la Tchétchénie, Dokou Oumarov a revendiqué de nombreuses attaques meurtrières au cours de ces dernières années en Russie, dont un attentat à l’aéroport de Moscou-Domodedovo (37 morts) et des attentats en 2010 dans le métro de Moscou (40 morts).

Sotchi, située entre les montagnes et la mer Noire, est voisine du Caucase russe, région instable du sud de la Russie où les attaques de rebelles islamistes sont presque quotidiennes.

Fin mai 2013, une rencontre entre des congressistes américains et des sénateurs russes avait abouti au projet d’une coopération entre les deux pays sur la sécurité antiterroriste aux Jeux de Sotchi. Un accord entre les deux pays qui pourrait se concrétiser dans la perspective, prise très au sérieux au Kremlin, d’une attaque pendant les JO.

ActualitésVoir toutes les actualités