— Published 5 January 2022

Message de début d’année du président et du directeur général de l’AMA

Montréal, le 4 janvier 2022

Chers collègues,

Au début de cette nouvelle année, nous aimerions tous vous remercier pour le soutien et l’engagement dont vous avez fait preuve en 2021 en tant que partenaires du sport propre, et vous souhaiter santé, bonheur et succès pour 2022.

Il ne fait aucun doute que 2020 et 2021 ont été des années difficiles partout dans le monde en raison de la pandémie de COVID‑19, qui n’est pas encore derrière nous. Nous sommes très reconnaissants envers les organisations antidopage et les laboratoires antidopage du monde entier, qui continuent de travailler sans relâche pour atténuer l’impact de la pandémie sur la lutte contre le dopage – en mettant toujours l’accent sur la santé et la sécurité des sportifs et des autres intervenants.

Mis à part la COVID‑19, le cœur de la mission de l’AMA consistant à mener un mouvement collaboratif pour un sport sans dopage a été parfois éclipsé dans les dernières années par la crise du dopage en Russie, révélée en décembre 2014. Nous avons également consacré énormément d’énergie et de ressources à la réforme de la gouvernance de l’Agence, amorcée en novembre 2016.

Nous sommes heureux des avancées sur ces deux sujets, mais également dans d’autres domaines clés dans lesquels nous avons aussi travaillé étroitement avec vous tous. Ainsi, en 2021, nous avons notamment :

  • renforcé le Programme mondial antidopage au travers du Code mondial antidopage 2021 et des huit Standards internationaux qui l’accompagnent, ainsi que la supervision de la conformité à ces derniers;
  • mis en œuvre les six priorités de notre Plan stratégique 2020-2021, publié en juillet 2020;
  • renforcé notre engagement envers les sportifs, qui sont au centre de notre mission et de notre Plan stratégique, en faisant notamment de la mobilisation des sportifs l’un de nos cinq domaines d’impact de notre nouveau modèle organisationnel en vigueur depuis le 1er juillet 2021;
  • rehaussé l’éducation en matière de lutte contre le dopage en donnant accès à davantage de programmes d’éducation et d’information aux sportifs et à leur personnel d’encadrement, et en fournissant du soutien, des conseils et des outils aux parties prenantes pour les aider à créer et à mettre en œuvre des programmes d’éducation;
  • étendu nos capacités en matière de renseignement et d’enquêtes;
  • fait avancer la science antidopage en mettant au point et en améliorant constamment davantage de moyens de détection des substances et méthodes interdites et en développant des approches innovantes, telles que le dépistage à partir de gouttes de sang séché et l’application de l’intelligence artificielle à la lutte contre le dopage.

Ce ne sont là que quelques-uns des domaines sur lesquels nous sommes concentrés et que nous continuerons de développer ensemble.

En ce qui concerne la gouvernance de l’AMA, nous sommes heureux des réformes approuvées par le Conseil de fondation de l’Agence lors de sa réunion de novembre 2021. Ces changements auront un impact important sur la gouvernance de l’Agence, qui comptera désormais un plus grand nombre de voix indépendantes et une représentation accrue des sportifs et des organisations nationales antidopage. Ces changements font partie du processus d’amélioration continue de l’AMA.

Il est encourageant de constater que notre partenariat à parts égales entre le Mouvement sportif et les gouvernements, dont les compétences, l’expertise et les pouvoirs sont complémentaires, a été maintenu. Le Mouvement sportif a un intérêt inhérent à protéger le sport, mais aussi la responsabilité de protéger l’intégrité du sport. Les gouvernements exercent une influence dans des domaines où le Mouvement sportif ne peut intervenir. Ils peuvent notamment adopter des lois contre le trafic de substances interdites et leur distribution aux sportifs, et s’attaquer à la consommation de substances améliorant la performance au-delà du sport d’élite et au sein de la société en général. La collaboration entre ces partenaires et tous les intervenants de l’écosystème antidopage a été essentielle au développement de l’AMA et du système mondial antidopage. Elle continuera de l’être.

Nous nous réjouissons de pouvoir, pour la première fois depuis longtemps, nous concentrer davantage sur le cœur de nos activités antidopage. Ainsi, en 2022, nous sommes notamment résolus à :

  • mobiliser encore davantage les sportifs et leur donner plus de moyens de contribuer au sport propre;
  • continuer de renforcer les capacités en matière de lutte contre le dopage dans le monde;
  • obtenir les fonds supplémentaires nécessaires à la lutte contre le dopage; et, plus généralement,
  • poursuivre inlassablement notre objectif sur tous les fronts afin d’offrir aux sportifs un environnement dans lequel ils peuvent réaliser leurs rêves.

Au nom de toute l’équipe de l’AMA, nous souhaitons remercier les sportifs et tous ceux et celles qui contribuent également activement au sport propre. Nous sommes chanceux et reconnaissants de pouvoir profiter de votre expérience, de votre expertise et de votre engagement.

Faisons en sorte que 2022 soit une année au cours de laquelle nous pourrons tous progresser encore davantage ensemble, au bénéfice des sportifs du monde entier.

Merci et meilleures salutations,

                                           

Witold Bańka                                                               Olivier Niggli
Président                                                                     Directeur Général