— Published 15 February 2021

L’Union Africaine et la FIFA entendent renforcer leur collaboration en s’appuyant sur leurs résultats positifs

ZURICH, Suisse, 12 février 2021 – Deux ans jour pour jour après la signature d’un protocole d’accord entre leurs deux organisations, le président de l’Union Africaine (UA), Félix Tshisekedi, et le Président de la FIFA, Gianni Infantino (www.FIFA.com), ont discuté d’un plan d’action visant à renforcer plusieurs aspects de leur collaboration afin d’en faire bénéficier la société africaine et notamment les jeunes générations.

« J’ai été ravi de m’entretenir avec le président de l’UA, qui est un grand amateur de football. La FIFA et l’Union africaine travaillent main dans la main depuis quelques temps déjà, et je suis persuadé qu’avec Félix Tshisekedi, il sera possible à nos deux organisations de renforcer leur collaboration dans bien des domaines comme l’éducation, via notre programme Football for Schools, la lutte contre la manipulation de matches et toute autre forme de corruption, ou encore la sûreté et la sécurité dans tous les stades du continent », a déclaré le Président Infantino.

« Nous sommes encouragés par la volonté de la FIFA de s’engager en Afrique, d’utiliser le football comme une force bénéfique pour le continent, et de travailler en étroite collaboration avec l’Union africaine pour veiller à ce que chacun puisse jouer son rôle pour le développement continu du football dans toute l’Afrique », a déclaré Félix Tshisekedi, président de l’UA et de la République démocratique du Congo.

Discutant par visioconférence avant la finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, les deux dirigeants ont également abordé d’autres initiatives découlant du rôle que le football peut jouer dans le développement des compétences psychosociales des enfants, entre autres pour leur apprendre le respect des règles et le respect des arbitres, ou encourager le travail d’équipe et la coopération pour réussir. Ils ont également évoqué la vision commune de leurs deux organisations pour l’éducation par le football, et ont prévu de se rencontrer prochainement à Kinshasa pour tenir d’autres discussions et ainsi identifier des opportunités supplémentaires.

Cette discussion a également permis au Président de la FIFA d’effectuer le suivi de discussions menées avec le prédécesseur de Félix Tshisekedi, le Sud-Africain Cyril Ramaphosa, et d’assurer au nouveau président de l’UA que la FIFA et la communauté du football demeurent mobilisées autour d’une coopération fructueuse et de synergies développées par les deux organisations au cours des deux dernières années.

Le Président de la FIFA a également présenté le plan d’aide de la FIFA contre le Covid-19, évoquant aussi l’investissement significatif réalisé au cours des cinq dernières années pour soutenir les 54 associations membres africaines de la FIFA via le programme Forward, lequel a déjà permis de mener à bien près de 300 projets sur le continent depuis l’entrée en fonction du Président Infantino en 2016.