— Published 16 August 2022

L’UCI et Warner Bros. Discovery dévoilent le calendrier de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI et de l’Enduro World Series 2023

  • Toutes les spécialités majeures du mountain bike réunies dans un calendrier combiné pour la première fois afin de soutenir la croissance de la discipline.
  • 15 manches pour 34 épreuves disputées dans 10 pays et sur 3 continents en 2023.
  • ESO Sports et Discovery Sports Events en partenariat pour concrétiser la nouvelle vision de l’UCI pour le mountain bike.
L’Union Cycliste Internationale (UCI) et Warner Bros. Discovery (WBD) ont dévoilé le nouveau calendrier de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI et de l’Enduro World Series 2023. Pour la première fois, toutes les spécialités majeures du mountain bike se retrouvent réunies dans un calendrier combiné, qui emmènera les concurrents dans dix pays et sur trois continents.

Au moment où le mountain bike entre dans une nouvelle ère, les coureurs et les fans peuvent se réjouir de voir le cross-country olympique, le cross-country short track, la descente et l’enduro réunis pour la première fois dans l’histoire de la discipline. Des informations complémentaires au sujet de l’E-mountain bike enduro et du cross-country marathon seront communiquées en septembre 2022. Avec cette version inédite du calendrier, certaines spécialités du mountain bike se partageront l’affiche pour la première fois, les épreuves seront regroupées géographiquement dans un souci de durabilité, et de tout nouveaux sites feront leurs grands débuts internationaux, tandis que des rendez-vous réputés conserveront leur place dans le calendrier.

Ce calendrier revigoré a été élaboré par l’UCI en partenariat avec ESO Sports et Discovery Sports Events, deux des entités de WBD spécialisées dans le sport.

Un calendrier combiné et enrichi qui reflète l’essor du mountain bike

Avec 15 manches et 34 épreuves organisées à travers le monde, le calendrier combiné 2023 verra les concurrents en action dans dix pays et sur trois continents. Le cross-country olympique et le cross-country short track comptent chacun neuf manches au total, tandis que la descente et l’enduro en compteront huit. De tout nouveaux sites font leur apparition tandis que des stations bien établies accueilleront de nouveaux formats sur leurs domaines.

La nouvelle structure reflètera la croissance de la discipline en permettant à chacune des différentes spécialités du mountain bike de se développer, de s’adresser à de nouveaux publics et d’enrichir l’expérience des fans, qu’ils soient spectateurs ou téléspectateurs. ESO Sports, qui détient et exploite l’Enduro World Series (EWS), et a récemment fait l’objet d’un investissement de WBD, pilotera le projet consistant à unifier le mountain bike à l’échelle mondiale et à lui faire franchir de nouveaux paliers, en collaboration avec l’UCI. Promoteur et organisateur d’événements à l’échelle mondiale, Discovery Sports Events poursuit sa relation avec l’UCI afin de contribuer à la promotion du sport dans la perspective de développer encore davantage son audience mondiale.

Le Président de l’UCI David Lappartient a déclaré : “La publication du calendrier de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI et de l’Enduro World Series 2023 constitue un grand pas en avant pour la modernisation du mountain bike, l’une de nos cinq disciplines olympiques.

“Avec l’intégration de l’enduro, puis bientôt du cross-country marathon et de l’E-mountain bike enduro dans les événements du calendrier aux côtés du cross-country olympique, du cross-country short track et de la descente qui y figurent déjà, les événements de la discipline prendront une nouvelle ampleur pour réunir encore davantage d’athlètes et de fans.

“On peut aussi se réjouir de l’apparition de nouveaux hôtes pour plusieurs manches, qui viendront rejoindre des sites traditionnels unanimement appréciés depuis de nombreuses années. Le partenariat de l’UCI avec Warner Bros. Discovery permettra en outre au mountain bike de bénéficier d’une exposition internationale nettement accrue grâce à laquelle il poursuivra sa croissance mondiale.”

Chris Ball, PDF d’ESO Sports, a déclaré : “Pour la première fois, toutes les spécialités majeures du mountain bike sont alignées dans un calendrier, ce qui offrira aux équipes, aux athlètes et aux fans de nouvelles possibilités de vivre leurs épreuves favorites sans conflits de dates.

“Nous avons tout mis en œuvre pour rassembler les sites présentant une proximité géographique afin de réduire les déplacements au cours de la saison et d’optimiser le fonctionnement de tous les acteurs du circuit. Nous mettrons en place de nouveaux programmes qui combineront des spécialités jamais associées auparavant, ce qui offrira une nouvelle expérience unique aux concurrents et exploitera au mieux le terrain de chaque site afin de proposer les plus belles compétitions qui soient, tout en laissant bien entendu leur place dans le calendrier aux sites réputés.

“Associant les rendez-vous incontournables du calendrier à quelques nouveaux sites, l’année 2023 constituera une première étape enthousiasmante de notre plan à long terme pour le rayonnement international des compétitions de mountain bike.”

La compétition débutera en mars avec deux rendez-vous d’enduro en Tasmanie (Australie), le premier sur le nouveau site de Maydena et le deuxième à Derby.

Limburg-Valkenburg, aux Pays-Bas, fera ensuite son entrée dans la Coupe du Monde Mountain Bike UCI en lançant la saison de cross-country, dont la deuxième manche aura pour théâtre le site bien connu de Nové Město na Moravě (République tchèque).

Les échéances se multiplieront ensuite au mois de juin, qui verra l’enduro rejoindre son berceau spirituel à Finale Ligure (Italie), suivi par le cross-country et la descente à Lenzerheide (Suisse). Puis Leogang (Autriche) accueillera une immense semaine de compétition, lors de laquelle les épreuves de cross-country, de descente et d’enduro se disputeront toutes dans les célèbres massifs de la région et convergeront pour la toute première fois vers le même site. L’enduro prendra ensuite la direction de Val di Fassa Trentino (Italie), tandis que le cross-country et la descente mettront le cap sur Val di Sole Trentino (Italie).

Les mois de juillet et d’août offriront une longue pause de mi-saison aux concurrents, qui pourront se reposer et récupérer en vue des Championnats du Monde de Cyclisme UCI 2023, disputés à Glasgow et à travers l’Ecosse (Grande-Bretagne) en août.

La compétition reprendra ensuite à plein régime à la fin août, avec des épreuves de cross-country et de descente à Vallnord Pal Arinsal (Andorre). Puis toutes les spécialités du mountain bike se retrouveront en France.

Le dernier bloc de compétition se déroulera en Amérique du Nord. La station de Snowshoe (Etats-Unis) servira de cadre à l’avant-dernière manche de cross-country et de descente, puis la saison se clôturera dans le décor emblématique de Mont-Sainte-Anne (Canada).

Une nouvelle vision pour le mountain bike

Au moment où l’UCI commence à concrétiser sa nouvelle vision pour l’avenir du mountain bike, l’organisation cherchera à s’appuyer sur la portée mondiale et les plateformes média de WBD, tout en commençant à collaborer avec les deux organisations spécialisées de cette dernière. ESO Sports travaille en partenariat avec Discovery Sports Events pour assurer l’organisation, la production et la diffusion média, la promotion et la commercialisation de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI.