— Published 28 September 2020

L’UCI attribue 11 Championnats du Monde UCI et approuve les Calendriers Internationaux UCI 2021 des différentes disciplines

Réuni les 24 et 25 septembre en Italie en marge des Championnats du Monde Route UCI 2020 d’Imola-Emilie Romagne (24-27 septembre), le Comité Directeur de l’Union Cycliste Internationale (UCI) a attribué un grand nombre de Championnats du Monde UCI pour la période 2021-2026, et pris des décisions importantes dans des domaines tels que l’accompagnement des acteurs du cyclisme sur route dans le contexte de la pandémie de Covid-19 et la sécurité.

Le Comité Directeur de l’UCI a procédé à l’attribution des 11 Championnats du Monde UCI suivants (pour un total de huit pays et cinq disciplines) :

  • Championnats du Monde Mountain Bike Marathon Masters UCI 2021: Il Ciocco (Italie)
    Située dans la province toscane de Lucques, dans les Apennins, Il Ciocco accueillera la première édition des Championnats du Monde Mountain Bike Marathon UCI réservée aux athlètes des catégories Masters. On se souviendra que 30 ans plus tôt, le site avait été le théâtre de la deuxième édition de l’histoire des Championnats du Monde Mountain Bike UCI.
  • Championnats du Monde Mountain Bike Masters UCI 2022 et 2023 : Villa La Angostura (Argentine)
    L’événement pourra compter sur l’expérience d’un organisateur ayant déjà mis sur pied plusieurs compétitions de mountain bike : Championnats d’Argentine 2017, une course du Calendrier International UCI 2018 de classe 1 et les Championnats Panaméricains 2019. Les Mondiaux UCI 2022 et 2023 se dérouleront en bordure du lac Nahuel Huapi, dans une région touristique de la Patagonie argentine.
  • Championnats du Monde Piste Juniors UCI 2023 : Cali (Colombie)*
    Les Mondiaux UCI Juniors de cyclisme sur piste se dérouleront dans le vélodrome Alcides Nieto Patiño, une infrastructure d’une capacité de 7’650 spectateurs qui a accueilli les Championnats du Monde Piste UCI en 2014 de même que de nombreuses manches de la Coupe du Monde UCI au fil des ans. Cali, troisième ville la plus peuplée de Colombie se situe à l’ouest du pays, à environ 1’000 m d’altitude.
    *Attribution sous réserve d’accord avec la Fédération Nationale colombienne sur certains éléments essentiels.
  • Championnats du Monde Mountain Bike Marathon UCI 2024 : Snowshoe (Etats-Unis)
    Snowshoe est une station touristique d’été et d’hiver située dans l’Etat de Virginie-Occidentale, à près de 1’500 m d’altitude. Disposant de nombreux parcours et pistes, elle a organisé une manche de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI Mercedes-Benz (cross-country et descente) en 2019.
  • Championnats du Monde Gran Fondo UCI 2024 : Aalborg (Danemark)
    Les épreuves disputées à Aalborg permettront aux coureurs amateurs qualifiés au travers d’événements qualificatifs organisés aux quatre coins du monde de se disputer les maillots arc-en-ciel dans leurs catégories d’âges respectives. La ville possède une solide expérience dans l’organisation d’événements de masse, et le Danemark est l’un des pays leaders en matière de promotion du cyclisme.
  • Championnats du Monde Mountain Bike UCI 2025 : canton du Valais (Suisse)
    Ces Mondiaux UCI auront la particularité de regrouper les spécialités du mountain bike (cross-country – olympique, relais par équipes, sur circuit court, Marathon, et E-mountain bike –, descente, Enduro et pump track) et de se dérouler dans différentes stations alpines réputées du canton du Valais, qui toutes disposent d’une grande expérience dans l’organisation d’événements de mountain bike.
  • Championnats du Monde BMX UCI 2025 : Copenhague (Danemark)
    Quatorze ans après leur édition 2011, les Championnats du Monde BMX UCI retrouveront Copenhague, ville détentrice du label UCI Bike City en reconnaissance de son remarquable investissement en faveur du cyclisme (accueil d’événements UCI et promotion du vélo pour tous). L’organisateur possède une grande expérience et compte notamment à son actif les Championnats du Monde UCI de cyclisme sur piste et de cyclo-cross.
  • Championnats du Monde Cyclo-cross UCI 2025 : Liévin (France)
    En 2025, les Mondiaux UCI de la discipline se dérouleront à nouveau en France, 21 ans après l’édition de Pontchâteau. Liévin, commune située dans l’agglomération de Lens, au nord de la France, avait accueilli une manche de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI en 2011. Le site utilisé en 2025 sera le même, mais dans une version modernisée.
  • Championnats du Monde Gran Fondo UCI 2025 : Melbourne (Australie)
    L’événement se tiendra dans la région de Melbourne, au sud de l’Australie. Il sera organisé par une structure expérimentée qui organise entre autres la Cadel Evans Great Ocean Road Race , une course de l’UCI WorldTour et de l’UCI Women’s WorldTour en parallèle de laquelle une épreuve de masse est mise sur pied chaque année.
  • Championnats du Monde Mountain Bike UCI 2026 : Val di Sole (Italie)
    Val di Sole est l’une des Mecque incontestées de l’off-road. La région a notamment accueilli les Mondiaux UCI de mountain bike en 2008 et en 2016 (descente uniquement cette année-là), et s’apprête à organiser l’événement en 2021. Plusieurs manches de la Coupe du Monde UCI y ont aussi été disputées, de même que les Championnats du Monde Four-cross UCI (à six reprises à ce jour).

L’UCI est heureuse d’avoir été en mesure d’attribuer ces événements dans un contexte pourtant difficile.
Il faut noter qu’en raison de la pandémie de Covid-19 qui sévit dans le monde depuis plusieurs mois, une partie des attributions de Championnats du Monde UCI qui auraient dû intervenir ces deux derniers jours a été repoussée à la réunion du Comité Directeur de septembre 2021 pour permettre aux organisateurs potentiels des événements concernés de finaliser leurs dossiers de candidature dans les meilleures conditions. Parmi ces événements, on retrouve les Championnats du Monde Route UCI 2025, qui se dérouleront, pour la première fois de l’histoire, sur le continent africain, ainsi que les Championnats du Monde de Cyclisme UCI 2027 qui, après leur édition inaugurale de 2023 à Glasgow et en Ecosse, accueilleront à leur tour les Mondiaux UCI de l’ensemble des disciplines du cyclisme durant une dizaine de jours.

Liste des Championnats du Monde UCI dont l’attribution se fera en septembre 2021 :

  • Championnats du Monde Piste Paracyclisme UCI 2022
  • Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI 2022 et 2024
  • Championnats du Monde Piste Masters UCI 2023 et 2024
  • Championnats du Monde Cyclo-cross Masters UCI 2023 et 2024
  • Championnats du Monde Piste Juniors UCI 2024
  • Championnats du Monde Mountain Bike Masters UCI 2024 et 2025
  • Championnats du Monde Urban Cycling UCI 2024, 2025 et 2026
  • Championnats du Monde de Mountain Bike Marathon UCI 2025
  • Championnats du Monde Route Paracyclisme UCI 2025
  • Championnats du Monde Route UCI 2025 et 2026
  • Championnats du Monde Piste UCI 2025 et 2026
  • Championnats du Monde Gran Fondo UCI 2026
  • Championnats du Monde BMX UCI 2026
  • Championnats du Monde Cyclo-cross UCI 2026 et 2027
  • Championnats du Monde de Cyclisme UCI 2027.

Les documents de candidature pour l’ensemble des épreuves se trouvent ici. Les candidats potentiels doivent retourner leur dossier de candidature complet pour les événements susmentionnés au plus tard le 1er décembre 2020.

L’UCI est heureuse, par ailleurs d’avoir pu finaliser les Calendriers Internationaux UCI 2021 de nombreuses disciplines, en dépit d’un contexte difficile, et d’avoir trouvé des solutions tenant compte du report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021. La tenue des épreuves en question sera cependant soumise à l’évolution de la situation sanitaire dans les régions concernées. Les Calendriers UCI suivants ont été approuvés et publiés dans la foulée sur le site internet de l’UCI :

L’UCI confirme par ailleurs le calendrier de la première édition de la Coupe des Nations Piste UCI 2021, lancée dans le cadre de la réforme du cyclisme sur piste. La première édition de la série comptera trois manches, organisées comme prévu chacune sur un continent différent :

  • 22-25 avril 2021 : Newport (Grande-Bretagne)
  • 13-16 mai 2021 : Hong Kong (Chine)
  • 3-6 juin 2021  : Cali (Colombie).

Dans une période marquée par la pandémie de Covid-19, le Comité Directeur de l’UCI a décidé de proroger pour les six premiers mois de la saison 2021 l’application de certaines des mesures d’accompagnement des acteurs du cyclisme sur route prises dans le cadre de la reprise de la saison 2020. Cette décision avait été approuvée la veille par le Conseil du Cyclisme Professionnel (CCP) pour ce qui concerne les équipes et épreuves de l’UCI WorldTour. Ces mesures avaient été  communiquées par l’UCI le 5 mai dernier. On retrouve parmi les mesures reconduites l’assouplissement de plusieurs règles liées d’une part à la participation des équipes aux épreuves et d’autre part au remplacement d’un coureur positif au Covid-19 en dernière minute ainsi que l’abandon des taxes d’enregistrement au Calendrier International UCI pour les épreuves annulées en 2021 en raison de la crise du Covid-19.

Dans un contexte où de plus en plus de spécialistes du cyclo-cross brillent aussi sur les routes des plus grandes épreuves du monde, l’UCI a décidé de modifier l’article définissant les règles de participation aux courses sur route (art. 2.1.005) afin de permettre aux nouvelles Equipes Professionnelles Cyclo-cross UCI de participer aux épreuves sur route sur le modèle de la participation des Equipes Continentales UCI et des Equipes Continentales Femmes UCI.

La question de la définition des différentes catégories d’âge des coureurs a fait l’objet de discussions. Aucun changement n’interviendra pour le moment, mais une réflexion sur le sujet pourrait être menée à l’avenir.

Dans le domaine de la sécurité et afin de renforcer cette dernière à l’échelon course, le Comité Directeur a décidé d’étendre à l’ensemble des épreuves du Calendrier International Route UCI l’obligation de participer à un briefing pour conducteurs pour l’ensemble des conducteurs de l’échelon course, limitée jusque-là principalement aux conducteurs des médias et aux épreuves de l’UCI WorldTour (art. 2.2.035 bis).

Toujours dans l’optique du renforcement de la sécurité, dans le cadre des efforts accomplis et à la suite de la réunion qui s’est tenue à Nice avant le Tour de France sur le sujet, les membres des associations représentant les organisateurs (AIOCC), les équipes (AIGCP) et les coureurs (CPA) ont été invités à se réunir au mois d’octobre avec des représentants de l’UCI pour l’élaboration d’un diagnostic partagé puis d’un plan global. Le Comité Directeur et le CCP tiennent à rappeler que la sécurité, si elle reste de la responsabilité de l’organisateur, doit être garantie par un effort conjoint de toutes les familles du cyclisme.

Les membres du Comité Directeur de l’UCI ont salué les progrès réalisés dans la prise en charge des coureurs victimes de commotion cérébrale à la suite d’une chute. Soucieuse de protéger la santé des athlètes, l’UCI, sur la base du travail réalisé par un groupe d’experts réuni sous la direction du Directeur Médical de la Fédération, le Prof. Xavier Bigard, lors des Championnats du Monde Route UCI 2019, a mis au point un protocole de prise en charge identifiant trois phases distinctes : celle du diagnostic rapide, sur le terrain, permettant de déterminer si le coureur peut continuer la course ou s’il doit être pris en charge médicalement, et, s’il continue l’épreuve, de son suivi lors de la compétition, à l’arrivée et le lendemain matin,  pour identifier toute altération de son état ; celle  de la mise en œuvre d’un programme de récupération active pour les coureurs reprenant une activité physique après une commotion cérébrale ; et celle de l’encadrement de la reprise de l’entraînement libre et des compétitions. Le protocole a maintenant été finalisé ; il sera publié dans les jours qui viennent et fera l’objet d’une diffusion auprès des parties concernées.

Le Comité Directeur de l’UCI a approuvé le budget 2021 qui sera présenté au Congrès de l’UCI en novembre et a également revu les dernières prévisions pour 2020. Jeux Olympiques de Tokyo mis à part, l’impact financier de la crise du Covid-19 en 2020 a été soigneusement géré. Les trois événements clés générateurs de marge pour l’UCI, à savoir les Championnats du Monde Route UCI, les Championnats du Monde Piste UCI et les prochains Championnats du Monde Mountain Bike UCI, ont tous été maintenus, mais avec des marges réduites. Si les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021 restent une source de revenus extrêmement importante pour l’UCI, le Comité Directeur de l’UCI est confiant quant à la stabilité financière à long terme de la Fédération.

Enfin, les membres du Comité Directeur ont réaffirmé la volonté de l’UCI de prévenir l’apparition de toute forme de racisme dans le cyclisme et de favoriser la diversité au niveau du sport et de la gouvernance, au travers à la fois de ses règlements et des activités du Centre Mondial du Cyclisme UCI, outil de promotion de l’universalité depuis son ouverture il y a une vingtaine d’années.

A l’issue des deux jours de réunion, le Président de l’UCI David Lappartient a déclaré : « Nous nous réjouissons d’avoir réussi à attribuer de nombreux Championnats du Monde UCI et d’avoir pu approuver les Calendriers Internationaux UCI 2021 de nos différentes disciplines, posant ainsi des bases solides pour les saisons à venir en dépit de la crise sanitaire mondiale actuelle.

« Le renforcement des mesures visant à assure la sécurité sur les courses a aussi fait l’objet de décisions importantes, à l’image de l’extension de l’obligation de suivre des cours pour conducteurs de véhicules à l’échelon course ou de la mise en place d’un protocole pour la prise en charge des coureurs victimes de commotion cérébrale. La sécurité est l’affaire de toutes les parties prenantes, et leur implication sera elle aussi renforcée à l’avenir. »

Prochain grand rendez-vous institutionnel de le Fédération, le Congrès de l’UCI, dont la formule et l’ordre du jour ont été approuvés par le Comité Directeur de l’UCI, se déroulera dans un format entièrement virtuel le 5 novembre prochain.