— Published 27 April 2022

Les coulisses de l’économie du sport

Le GIE France Sport Expertise en partenariat avec La Tribune, lance une série d’émissions « Les Coulisses de l’économie du Sport » consacrées à l’économie du sport.

L’économie du sport est un secteur composé d’entreprises ayant des savoir-faire issus d’une multiplicité de secteurs : BTP, numérique, conseil, commerce, qui tentent tous de remporter le même match, celui de l’organisation des grands événements sportifs internationaux (GESI).

Ces expertises forment une chaîne de valeur, représentée dans le groupement d’intérêt économique France Sport Expertise. Notre objectif est d’anticiper et de répondre aux besoins des acteurs du sport et des organisateurs des événements sportifs en France et à l’international.

A deux ans des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, il est important de mettre en valeur l’expertise française par la mobilisation des entreprises sur les marchés. Depuis plus de quinze ans, la France accueille des grands événements sportifs internationaux sur son territoire. Les entreprises ont ainsi développé un savoir-faire unique, basé sur une innovation constante.

Accueillir aujourd’hui le plus grand événement sportif au monde, 100 ans après les Jeux de 1914, doit permettre à notre pays de rayonner, tant au niveau diplomatique, culturel qu’économique : là est bien l’enjeu de la structuration de nos entreprises au sein de France Sport Expertise. Penser les Jeux Olympiques et se projeter dans l’après pour exporter notre savoir-faire et continuer de créer de la valeur, des emplois et des émotions grâce au sport.

Le secteur du sport est très compétitif, et les nations se font concurrence, pour accueillir et organiser les GESI et pour en tirer profit grâce aux retombées économiques et sociales mais aussi géopolitiques.

Alors que s’ouvre une nouvelle période pour nos décideurs politiques et économiques, « Les Coulisses de l’économie du Sport » ont pour objectif de démontrer le poids économique du sport, d’incarner ses défis dans un environnement concurrentiel exacerbé, et de mettre en avant ses enjeux pour les territoires français en termes d’attractivité, d’emplois, de sociabilité ; et pour porter le sport haut dans l’agenda politique et économique de notre pays.