— Published 18 May 2020

Le Comité exécutif de l’AMA maintient sa détermination à promouvoir le sport propre

Montréal, le 15 mai 2020 – Le Comité exécutif de l’Agence mondiale antidopage (AMA) a tenu aujourd’hui sa deuxième réunion de l’année, en mode virtuel cette fois-ci compte tenu des restrictions associées à la COVID-19. Pendant cette réunion, les membres du Comité exécutif ont été informés des avancées de l’AMA dans ses priorités et pris un certain nombre de décisions, mais aussi émis un certain nombre de recommandations qui seront soumises au Conseil de fondation (Conseil) de l’Agence la semaine prochaine. Les membres du Conseil remettront ensuite leur vote par correspondance dans les 15 jours ouvrables, après quoi les décisions du Conseil seront communiquées publiquement.

Le Conseil de l’AMA est composé de 38 membres et est l’instance décisionnelle suprême de l’Agence. Le Conseil délègue de nombreuses responsabilités au Comité exécutif, composé de 12 membres. Le Conseil et le Comité exécutif sont composés à parts égales de représentants du Mouvement sportif, y compris des sportifs, et des gouvernements.

« Aujourd’hui, le Comité exécutif de l’AMA a tenu des discussions productives visant à soutenir les efforts de l’Agence de promouvoir le sport propre malgré les perturbations actuelles causées par la COVID-19, a déclaré le président de l’AMA, l’ancien sportif d’élite Witold Bańka. Il a été très encourageant de constater les avancées considérables réalisées par l’équipe de l’AMA pendant cette période éprouvante de pandémie. Je suis convaincu que les décisions prises par le Comité exécutif et les recommandations émises à l’intention du Conseil fourniront une plateforme solide à la direction de l’AMA pour continuer d’aller de l’avant dans ses projets prioritaires. »

COVID-19

Le Comité exécutif a été informé par la direction de l’AMA de l’impact de la COVID-19 sur le programme mondial antidopage et du leadership et du soutien fournis par l’AMA aux organisations antidopage (OAD), aux sportifs et aux autres partenaires du monde entier dans cette situation sans précédent. Les membres ont discuté des mises à jour publiées par l’AMA durant cette période, et en particulier des récentes directives destinées aux OAD concernant la reprise des contrôles des sportifs alors que le déconfinement graduel dans certains pays permet à un certain nombre d’OAD de relancer leurs programmes de contrôles.

L’AMA continue de suivre la situation de près et reste déterminée à aider les OAD à soutenir et superviser la mise en œuvre de leurs programmes antidopage. À ce sujet, l’AMA a informé les membres du Comité exécutif de son intention de mettre sur pied un groupe de travail sur les contrôles stratégiques, qui sera notamment chargé de recueillir les commentaires des organisations antidopage à propos de leurs programmes de contrôles pendant la pandémie et d’en tirer des leçons. Ce groupe planchera également sur les moyens d’anticiper toute autre situation de crise dans le futur qui pourrait affecter les contrôles.

Conformité de RUSADA et Opération LIMS

Le Comité exécutif a été informé de l’évolution de la procédure de non-conformité contre l’Agence antidopage russe (RUSADA) devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). La procédure suit son cours, et l’AMA est confiante qu’une décision sera prise bien avant les Jeux olympiques et paralympiques repoussés à 2021. Ainsi que l’AMA l’a indiqué à la communauté antidopage en mars, en vertu des règles du TAS, l’AMA ne peut pas faire de commentaire public sur cette affaire ni aucune autre en cours.

Le directeur Renseignement et enquêtes de l’AMA, Gunter Younger, a également informé les membres des développements de l’Opération LIMS. Ainsi que l’Agence l’a indiqué le 30 avril, le service Renseignement et enquêtes de l’AMA a terminé son enquête visant 298 sportifs russes ciblés dans le cadre de l’Opération LIMS et fourni des dossiers détaillés à 28 OAD. Entretemps, la réanalyse des échantillons saisis au laboratoire de Moscou se poursuit et a désormais donné lieu à 61 résultats d’analyse anormaux (quatre de plus que le nombre provisoire communiqué le 30 avril).

Plan stratégique 2020-2024 de l’AMA

Le Comité exécutif a recommandé que la dernière version provisoire du plan stratégique 2020-2024 de l’AMA soit soumis à l’approbation du Conseil. Ce plan, qui sera publié une fois officiellement approuvé par le Conseil, servira de base aux activités stratégiques de l’AMA pendant les cinq prochaines années dans sa mission de protection du sport propre dans le monde en collaboration avec ses partenaires.

Loi Rodchenkov

Le Comité exécutif a entendu une présentation à propos du projet de Loi Rodchenkov de la part du Pr. Ulrich Haas, professeur de droit procédural et privé à l’Université de Zurich, en Suisse. L’AMA continue de soutenir les gouvernements qui souhaitent recourir à leur pouvoir législatif pour lutter contre le dopage, mais le Comité exécutif a confirmé ses préoccupations quant à la composante extraterritoriale du projet de loi. L’AMA continue de vouloir collaborer avec les autorités des États-Unis pour améliorer ce projet de loi.

Code mondial antidopage et Standards internationaux 2021

Une mise à jour a été présentée aux membres concernant les préparatifs de l’entrée en vigueur du Code mondial antidopage (Code) et des Standards internationaux (Standards) 2021, approuvés par le Comité exécutif et le Conseil, respectivement, le 7 novembre 2019.

Le Programme de soutien à la mise en œuvre du Code 2021 (CISP, en anglais), initié en décembre passé, est en cours et sera déployé pendant toute l’année 2020. Ce programme vise à aider les signataires du Code à s’adapter au Code et aux Standards révisés avant leur mise en œuvre.

De nombreux signataires révisent actuellement leurs règles antidopage, avec le soutien de l’AMA si nécessaire, afin de s’assurer de leur conformité au Code 2021. Les règles modèles 2021 pour les signataires du Code les aident dans ce processus.

Rapports des comités permanents

Le président de l’AMA a souhaité la bienvenue aux cinq nouveaux présidents des comités permanents de l’Agence, nommés par le Comité exécutif le 23 janvier. Il a invité chaque président de comité à présenter un rapport.

  • Le président du Comité des sportifs, Ben Sandford, a présenté les axes de travail prioritaires du Comité, en particulier la contribution fournie au nouveau plan stratégique de l’AMA, la mise en œuvre de la Déclaration des droits antidopage des sportifs approuvée par le Comité exécutif de l’AMA en novembre 2019, les discussions en cours sur l’idée d’un ombudsman dans le domaine de la lutte contre le dopage et sur la gouvernance du Comité, ainsi que le projet de lancer une série de webinaires pour les sportifs.
  • La présidente du Comité Éducation, Kady Kanouté Tounkara, a informé les membres que, depuis le lancement récent du CISP sur la plateforme d’apprentissage en ligne de l’Agence (ADeL), plus de 2 000 nouvelles inscriptions avaient été enregistrées sur ADeL et plus de 3 500 documents téléchargés. Mme Kanouté Tounkara a également annoncé que le Comité Éducation (sur recommandation du groupe de révision des projets de recherche en sciences sociales) avait décidé de retarder l’appel de projets en vue de son Programme de bourses de recherche en sciences sociales de 2021 en raison de la COVID-19 et entrepris de développer du matériel de soutien à l’intention des OAD pour qu’elles profitent de cette période de confinement pour renforcer l’éducation des sportifs.
  • Le président du Comité Santé, médecine et recherche, Lars Engebretsen, a annoncé le lancement du processus de consultation des partenaires sur la Liste des substances et méthodes interdites 2021, dont le format de la version provisoire a bénéficié de suggestions de sportifs. Il a également fait un point sur l’impact de la COVID-19 sur l’activité des laboratoires accrédités par l’AMA, ainsi que sur les demandes de bourses reçues par l’AMA dans le cadre de son programme de bourses de recherche scientifique 2020.
  • Le président du Comité Finance et administration, Ser Miang Ng, a indiqué qu’en date du 14 mai, malgré les défis mondiaux actuels, les contributions de la part des autorités publiques au budget de l’AMA se poursuivaient et que près de 70 % du montant de ces contributions au budget 2020 (dont le Comité international olympique verse ensuite un montant équivalent) avaient été reçues. Plusieurs autres pays ont confirmé le versement de leurs contributions dans les semaines à venir.
  • Le président du Comité de révision de la conformité (CRC), l’Honorable James Wood, a fait un compte rendu des derniers développements du Programme de supervision de la conformité au Code de l’AMA, incluant la publication en mars du premier Plan annuel de conformité pour 2019. Il a également abordé les mesures temporaires de flexibilité adoptées par l’AMA dans le cadre de sa supervision de la conformité au Code des signataires pour tenir compte de l’impact de la COVID-19 sur les programmes des OAD dans le monde. Le CRC réévaluera la situation au fil de l’évolution de la pandémie.

Finance

Le Comité exécutif a été informé en détail de la situation financière de l’Agence et a recommandé que les comptes de la fin de l’exercice 2019 soient soumis à l’approbation du Conseil. Les comptes seront communiqués dans le cadre du Rapport annuel 2019 de l’AMA, qui sera publié au cours des prochaines semaines.

Science

Le Comité exécutif a approuvé une nouvelle Lettre technique (TL22) sur l’éthylmorphine pour les laboratoires accrédités par l’AMA, dans le cadre du Standard international pour les laboratoires. Cette Lettre technique vise la détection de la morphine dans les échantillons d’urine à des concentrations supérieures à la limite de décision pouvant résulter de l’administration d’une substance autorisée, l’éthylmorphine.

Prochaine réunion

La prochaine réunion du Comité exécutif est pour l’instant prévue en personne le 15 septembre à Montréal, au Canada.