— Published 22 September 2022

Le Comité Directeur de l’UCI approuve le calendrier 2023 de nombreuses disciplines, et pose de nouveaux jalons dans les domaines de l’intégrité et du développement durable

Le Comité Directeur de l’Union Cycliste Internationale (UCI)  s’est réuni du 19 au 21 septembre à Wollongong (Australie) pour sa troisième session ordinaire de l’année.

En vue de la saison 2023, le Comité Directeur de l’UCI a approuvé les calendriers suivants :

Calendrier International Route UCI 2023
Ce calendrier inclut toutes les catégories d’épreuves, mais il faut noter que les calendriers de l’UCI WorldTour et de l’UCI Women’s WorldTour avaient déjà été approuvés en juin dernier, respectivement par le Conseil du Cyclisme Professionnel et le Comité Directeur de l’UCI.

Calendrier International Piste UCI 2022-2023 (période août-décembre 2023)

Conformément à la décision prise par le Comité Directeur de l’UCI en juin dernier d’aligner la saison de cyclisme sur piste sur l’année civile, la saison 2022-2023, qui aurait dû se terminer au mois d’août à l’issue des épreuves sur piste des Championnats du Monde de Cyclisme UCI 2023 de Glasgow et de l’Ecosse (Grande-Bretagne), a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2023.

Ces différents calendriers pourront être consultés dans la section dédiée du site internet de l’UCI dès le 30 septembre.

Le calendrier de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI 2022-2023 a quant à lui été finalisé. La 9e manche de la série, qui se déroulera le 11 décembre prochain, aura lieu à Dublin, en Irlande. Il s’agira de la première manche de la Coupe du Monde UCI de cyclo-cross organisée en Irlande. Les épreuves auront lieu sur le Sport Ireland Campus – au nord de Dublin –, où se trouve le siège de plusieurs Fédérations sportives irlandaises, notamment celui de Cycling Ireland.
Par ailleurs, les manches qui auraient dû se dérouler à Rucphen (Pays-Bas) le 30 octobre 2022 et à Termonde (Belgique) le 26 décembre 2022 auront finalement lieu aux mêmes dates, mais à Maasmechelen (Belgique) et à Gavere (Belgique également) respectivement.

Le calendrier complet de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI 2022-2023 est donc dorénavant le suivant :

09.10.2022 : Waterloo (USA – WI)
16.10.2022 : Fayetteville – Arkansas (USA)
23.10.2022 : Tábor (CZE)
30.10.2022 : Maasmechelen (BEL)
13.11.2022 : Beekse Bergen – Province du Brabant-Septentrional (NED)
20.11.2022 : Overijse (BEL)
27.11.2022 : Hulst (NED)
04.12.2022 : Anvers (BEL)
11.12.2022 : Dublin (IRL)
17.12.2022 : Val di Sole – Trentin (ITA)
26.12.2022 : Gavere (BEL)
08.01.2023 : Zonhoven (BEL)
22.01.2023 : Benidorm – Costa Blanca (ESP)
29.01.2023 : Besançon (FRA)

Le Comité Directeur a par ailleurs approuvé plusieurs nouveautés concernant le mountain bike.
Au vu du succès rencontré par les épreuves de cross-country short track (XCC) dans le cadre de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI Mercedes-Benz ces dernières années, l’UCI a décidé d’ajouter dès 2023 une épreuve séparée pour les catégories Hommes Moins de 23 ans et Femmes Moins de 23 ans au programme de chaque manche accueillant des compétitions de XCC. Alors que jusqu’ici seules deux courses étaient disputées (catégories Hommes et Femmes), quatre épreuves seront donc dorénavant organisées. Un classement général de la Coupe du Monde UCI de XCC sera calculé pour chacune des deux nouvelles catégories.
Le mountain bike cross-country marathon (XCM) rejoindra dès 2023 le programme de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI, dont le nouveau format a été dévoilé le 12 août dernier par l’UCI et son partenaire Warner Bros. Discovery. Par conséquent, la Série Mountain Bike Marathon UCI cessera d’exister sous ce nom, ses épreuves étant intégrées à la Coupe du Monde Mountain Bike UCI.
Si des épreuves de four-cross figureront toujours dans le Calendrier International Mountain Bike UCI, le format ne fera cependant plus l’objet de Championnats du Monde UCI. En revanche, l’enduro et l’E-enduro rejoindront le programme des Championnats du Monde Mountain Bike UCI dès 2024.

Concernant la réforme du cyclisme sur route professionnel masculin et féminin en cours, un calendrier des discussions entre les parties prenantes a été présenté au Comité Directeur, qui le soutient. Ces discussions devraient aboutir à une présentation lors du prochain Séminaire de l’UCI Women’s WorldTour et de l’UCI WorldTour, qui se déroulera à la fin du mois de novembre prochain à Monaco.

Afin de favoriser la participation des athlètes aux compétitions internationales de haut niveau, l’UCI a approuvé des modifications du Règlement UCI visant à permettre aux athlètes réfugiés de prendre part à des évènements majeurs – Coupes du Monde UCI et Championnats du Monde UCI notamment – sous le statut d’« athlète réfugié » et de ne plus avoir à compter sur l’enregistrement par la Fédération Nationale de leur pays d’origine. Leur participation sous le statut d’« athlète réfugié » s’aligne également sur leur participation potentielle avec l’équipe olympique des réfugiés aux Jeux Olympiques.

Lors de sa réunion de juin 2022, le Comité Directeur de l’UCI avait approuvé le principe de l’élargissement du mandat de la Commission Antidopage UCI aux domaines de la protection du cyclisme (notamment la prévention du harcèlement et autres abus) et de la lutte contre la manipulation des compétitions. Dans cette perspective, guidée par les objectifs du programme « Cycling Integrity » lancé par l’UCI le 6 mai dernier, la Commission Antidopage UCI devient la Commission Intégrité UCI. Le Comité Directeur a approuvé le mandat de cette dernière, qui sera toujours présidée par Mme Anne Gripper (AUS).
Le mandat de la commission consistera notamment à émettre des propositions visant à améliorer le programme d’intégrité de l’UCI, et à formuler des recommandations à l’intention du Comité Directeur de l’UCI et de l’Agence de Contrôles Internationale (ITA) en matière de politique antidopage.

Dans la ligne de son action en faveur du développement durable, l’UCI s’est dotée d’une « Charte pour l’action climatique de l’UCI ». En signant cette charte, les organisations impliquées dans le cyclisme professionnel (équipes, organisateurs et diffuseurs notamment) s’engagent à respecter une série de huit principes afin de réduire de manière drastique et rapide (d’ici à 2030) les émissions de gaz à effet de serre produites par notre sport. L’UCI reconnaît en effet que le changement climatique menace les éléments essentiels de la vie ainsi que les conditions de pratique du cyclisme. Elle considère qu’une action rapide des acteurs du cyclisme s’impose, le vélo étant reconnu comme ayant un rôle central à jouer dans le domaine. La « Charte pour l’action climatique de l’UCI » peut être consultée sur le site internet de l’UCI.

Enfin, le Comité Directeur a décidé d’attribuer le label UCI Bike Region à la province du Brabant-Septentrional (Pays-Bas) et au canton de Vaud (Suisse). Ce label récompense les villes et les régions qui en plus d’accueillir des épreuves majeures du Calendrier International UCI s’engagent en faveur du développement et de la promotion du cyclisme au sein de leur population, et investissent dans les infrastructures et programmes liés. Les deux nouveaux lauréats rejoignent le réseau des 20 villes et régions s’étant déjà vu décerner le label UCI Bike City/Region.

Le Brabant-Septentrional a accueilli de nombreuses manches de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI, à Hoogerheide, mais aussi à Rucphen (lors de la saison 2021-2022). Hoogerheide organisera les Championnats du Monde Cyclo-cross UCI en 2023.
La province a par ailleurs défini une stratégie de développement du vélo pour tous à long terme (jusqu’en 2027). Son objectif est d’augmenter de 20 % la part modale du vélo. Les plans d’augmentation du réseau cyclable prévoient de relier les alentours des centres-villes sur un rayon de 5 à 15 km, ainsi que d’aménager des autoroutes cyclables pour relier les villes entre elles. L’accent est mis sur la sécurité routière grâce à une analyse du réseau réalisée en collaboration avec l’Université de Breda.

Le canton de Vaud a lui aussi accueilli plusieurs événements UCI : une manche de la Série Mondiale Gran Fondo UCI 2022 à Villars-sur-Ollon, ainsi que les Championnats du Monde Piste Juniors UCI à Aigle, au Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI à deux reprises, en 2016 et 2018. Le canton a de plus manifesté son intérêt pour l’organisation d’un certain nombre de Championnats du Monde UCI d’ici à 2030. On rappellera que les Championnats du Monde Route UCI 2020 auraient dû se dérouler en partie dans le canton de Vaud, avant de devoir être annulés par leurs organisateurs et les autorités politiques concernées quelques semaines avant la date prévue de l’événement en raison de la pandémie de Covid-19 et des mesures prises par les autorités fédérales suisses.
Sur le plan du vélo pour tous, le canton de Vaud, où se trouve le siège de l’UCI et le CMC UCI, a développé une stratégie à long terme pour le vélo intitulée « Horizon 2035 », dont l’objectif est d’atteindre une part modale de 10 % pour le vélo. Ce dernier a été bien intégré comme outil pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050, et promouvoir la santé, la cohésion sociale, et un développement territorial et économique durable. Le budget actuel du canton de Vaud en faveur du vélo devrait être augmenté dans une large mesure.

A l’issue des trois jours de réunion, le Président de l’UCI David Lappartient a déclaré : « Les décisions prises au sujet du mountain bike, à l’image de l’intégration du cross-country marathon dans le programme de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI dès 2023, témoignent du dynamisme d’une discipline en pleine croissance. La Coupe du Monde Mountain Bike UCI prendra dès l’an prochain une nouvelle dimension.

« Je me réjouis aussi des avancées réalisées pour renforcer l’universalité du cyclisme – au travers de la création du statut d’athlète réfugié –, son intégrité – avec l’élargissement du rôle de l’actuelle Commission Antidopage UCI – et sa contribution au développement durable, avec l’adoption d’une Charte pour l’action climatique de l’UCI. »

La prochaine réunion du Comité Directeur se tiendra à Hoogerheide (Pays-Bas) les 2 et 3 février 2023, jours précédant les Championnats du Monde Cyclo-cross UCI qui se dérouleront dans la ville néerlandaise les 4 et 5 février.