— Published 25 February 2021

L’AMA signe une entente avec l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime

Montréal, le 24 février 2021 – L’Agence mondiale antidopage (l’AMA) a conclu, aujourd’hui, un vaste protocole d’entente avec l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), l’agence de l’ONU mandatée pour aider les pays membres à se protéger contre les menaces graves que constituent les drogues, la criminalité et le terrorisme.

Ce protocole d’entente formalise et facilite un cadre de collaboration et de partage d’informations entre les deux agences dans le domaine du dopage sportif.

« Après le protocole d’entente que nous avons conclu la semaine dernière avec Europol, cet accord constitue une autre étape pour la lutte contre le dopage dans le cadre de nos efforts pour combattre les forces criminelles dans le domaine du sport, a déclaré le président de l’AMA, Witold Bańka. L’AMA et l’ONUDC partagent des objectifs en matière de prévention de l’abus de drogues dans le sport et dans l’ensemble de la société. Il est donc logique pour nous de collaborer dans cette optique. »
« Ce protocole d’entente officialise et approfondit la collaboration entre les deux organisations. Il couvre principalement les domaines de la recherche et de l’analyse des tendances, de la forensique et du crime organisé transnational. Je remercie l’ONUDC pour sa vision et l’engagement renouvelé qu’il démontre en unissant ses forces à celles de l’AMA dans cette démarche importante. »

« L’ONUDC se félicite du renforcement de la coopération avec l’AMA afin de partager l’expertise scientifique, renforcer l’alerte rapide sur les nouvelles substances psychoactives et contribuer à la recherche et à l’analyse de l’ONUDC sur le rôle de la criminalité transnationale organisée dans la fabrication et le trafic de drogues illicites », a déclaré Ghada Fathi Waly, directrice exécutive de l’ONUDC.

Cet accord vise à fournir un cadre de coopération et de compréhension, et à favoriser la collaboration entre l’AMA et l’ONUDC dans leurs efforts pour atteindre leurs objectifs communs. L’accent sera mis notamment sur les aspects suivants :

  • La mise en commun d’expertise et de ressources scientifiques pour accroître les capacités et la performance en matière d’analyse des laboratoires accrédités par l’AMA;
  • Le partage de données et de renseignements sur les nouvelles substances;
  • L’échange d’informations pour améliorer la recherche et l’analyse dans le domaine du crime organisé transnational axé sur la production et le trafic de substances dopantes; et
  • La sensibilisation aux enjeux causés par le dopage sportif.

Pour atteindre leurs objectifs, l’AMA et l’ONUDC tiendront régulièrement des réunions bilatérales et collaboreront dans le cadre d’un éventail de projets, de programmes et d’activités visant à lutter contre le dopage sportif et à protéger la santé et le bien-être des sportifs et de la société. Les réunions porteront sur des enjeux techniques et opérationnels d’intérêt mutuel et sur les progrès du travail effectué.

L’AMA collabore déjà depuis plusieurs années avec l’ONUDC. Les deux organisations organisent notamment ensemble, chaque année, la Conférence internationale sur les nouvelles substances psychoactives, conjointement avec l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, l’International Society for the Study of Emerging Drugs, l’Université de Hertfordshire, au Royaume-Uni, et le Centre for Forensic Science Research and Education, établi aux États-Unis.