— Published 3 December 2021

L’AMA retire le basketball pour les sourds de la liste de non-conformités au Code mondial antidopage

Montréal, le 2 décembre 2021

Suite à un vote de son Comité exécutif à Paris, en France, le 24 novembre 2021, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a retiré la Fédération internationale de basketball pour les sourds (DBIF) de la liste des signataires non conformes à la dernière version du Code mondial antidopage, entrée en vigueur le 1er janvier 2021.

La DBIF avait été déclarée non conforme par le Comité exécutif de l’AMA lors de sa réunion du 14 septembre 2021, et cette décision était entrée en vigueur le 7 octobre 2021 après que la DBIF eut choisi de ne pas contester l’allégation découlant du fait qu’elle n’avait pas intégré le Code 2021 à ses règles. Depuis, la DBIF a pris les mesures correctives nécessaires (l’intégration du Code 2021 à ses règles) pour remédier à sa non-conformité.

Conformément au Standard international pour la conformité au Code des signataires, maintenant que la DIBF a rempli ses obligations, toutes les conséquences associées à la décision initiale ont donc pris fin.

Lors de la même réunion à Paris, le Comité exécutif a approuvé l’ajout de conditions de réintégration concernant l’organisation nationale antidopage (ONAD) de la Thaïlande, qui est actuellement non conforme. Pour être réintégrée, celle-ci devra non seulement intégrer le Code 2021 à son système juridique national (le problème à l’origine de sa non-conformité initiale) mais aussi, désormais, prendre deux mesures correctives liées à son programme de contrôles, identifiées durant un audit de conformité réalisé par l’AMA en décembre 2020 et non corrigées depuis.

Par ailleurs, les ONAD de la Grèce, de la Lettonie et des Pays-Bas ont toutes été retirées de la « liste de surveillance » de la conformité, puisqu’elles ont toutes remédié à leur non-conformité, qui avait été communiquée publiquement le 14 septembre 2021.