— Published 10 November 2020

L’AMA publie un guide pour renforcer l’indépendance opérationnelle des ONAD

Montréal, le 9 novembre 2020
L’Agence mondiale antidopage (AMA) publie aujourd’hui un Guide sur l’indépendance opérationnelle des organisations nationales antidopage (ONAD), qui vise à aider les ONAD à renforcer et à consolider leur indépendance opérationnelle comme l’exige le Code mondial antidopage révisé (Code) qui a été approuvé en novembre 2019 et qui entrera en vigueur le 1er janvier 2021.Après un vaste processus de consultation, l’article 20.5.1 du Code 2021 fera en sorte que les ONAD soient indépendantes du sport et des gouvernements dans leurs décisions et activités opérationnelles, en interdisant toute participation opérationnelle de quiconque est en même temps impliqué dans la gestion ou les opérations de toute fédération internationale, fédération nationale, organisation responsable de grandes manifestations, comité national olympique, comité national paralympique ou service gouvernemental responsable du sport ou de la lutte contre le dopage.

« L’indépendance opérationnelle est cruciale pour les ONAD, qui cherchent à mettre en œuvre des programmes antidopage sans subir d’influence indue de la part des gouvernements ou des organisations sportives, a déclaré le directeur général de l’AMA, Olivier Niggli. L’intégration de cette exigence dans le Code mondial antidopage fait de cette indépendance une condition de leur conformité à long terme. Tout comme l’AMA est indépendante, sur le plan opérationnel, de ces deux ensembles de partenaires, il est important que les ONAD le soient, conformément aux bonnes pratiques internationales. Je tiens à remercier les ONAD pour leur soutien important sur cette question et, grâce à ce guide, nous sommes ravis de pouvoir les soutenir dans la mise en œuvre de cette exigence renforcée. »

« La majorité des ONAD fonctionnent indépendamment des gouvernements et des organisations sportives, a ajouté Tom May, directeur, Développement de programmes et relations avec les ONAD/ORAD de l’AMA. Cependant, dans une situation où l’indépendance opérationnelle d’une ONAD n’est pas évidente ou est menacée, nous disposons maintenant des outils pour assurer le suivi et la protection de cette indépendance. Ce guide fournit des directives claires à la communauté antidopage concernant ces exigences, et nous nous réjouissons de travailler avec les ONAD à la mise en œuvre de ces principes. »

Répondant à un certain nombre de demandes d’ONAD, ce guide présente les mesures réglementaires et pratiques qui devraient être mises en place pour leur permettre de se conformer au Code 2021 lorsqu’il entrera en vigueur. Le guide est composé de deux parties. La première partie énonce les dispositions obligatoires qui se trouvent dans le Code et qui seront contrôlées par l’AMA aux fins de conformité. La deuxième partie présente les aspects recommandés que les ONAD sont encouragées à adopter comme bonnes pratiques, en fournissant des exemples des meilleures façons de mettre en œuvre ces mesures.

Pendant sa préparation, le guide a été partagé avec le groupe consultatif sur les ONAD de l’AMA, des représentants du Groupe de suivi de la Convention contre le dopage du Conseil de l’Europe, ainsi que trois organisations régionales antidopage pour consultation. Les commentaires reçus ont été intégrés dans la version finale du document, qui a été présentée au Comité indépendant de révision de la conformité (CRC) lors de sa réunion du début du mois d’octobre. Le CRC a salué la création du guide et soutenu les efforts de l’AMA pour clarifier les exigences d’indépendance opérationnelle des ONAD auprès des différentes parties prenantes.

En plus de ce guide, l’AMA fournira un soutien et développera des outils pratiques pour aider les ONAD à renforcer leur indépendance opérationnelle. Cela inclura notamment un webinaire sur le sujet en décembre.

Pour de plus amples informations sur le guide, veuillez contacter l’AMA à l’adresse WADAProgramDevelopment@wada-ama.org.