— Published 9 March 2022

L’AMA publie des lignes directrices en matière de contrôles pour les organisations antidopage suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie

Montréal, 8 mars.

L’Agence mondiale antidopage (AMA) reste consternée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie et la guerre dévastatrice qui s’y déroule.

« L’AMA suit de près l’horrible situation en cours en Ukraine, qui évolue quotidiennement, a déclaré le président de l’AMA, Witold Bańka. Nous sommes en contacts réguliers avec nos collègues de l’organisation nationale antidopage ukrainienne (NADC), qui a temporairement interrompu ses activités. La sécurité de nos collègues de la NADC, ainsi que de tous les sportifs et autres citoyens ukrainiens, est au premier plan des préoccupations de chacun. Nous condamnons cet acte d’agression de la part de la Russie et sommes solidaires avec le peuple ukrainien en ces temps extrêmement difficiles et dangereux. »

Afin de maintenir l’intégrité du système antidopage mondial autant que possible compte tenu des circonstances, l’AMA publie aujourd’hui des Directives en matière de contrôles pour les organisations antidopage (en anglais), avec des recommandations et des conseils en matière de lutte contre le dopage en Ukraine, en Russie et au Belarus.

« En tant que leader mondial de la lutte contre le dopage, l’AMA a été contactée par un certain nombre de parties prenantes pour nous demander des conseils sur la façon de gérer les contrôles des sportifs et d’autres aspects du système antidopage en Ukraine, en Russie et au Belarus, a déclaré le directeur général de l’AMA, Olivier Niggli. Ces lignes directrices sur les contrôles mettent l’accent sur la sécurité de tous, qui est notre principale préoccupation, et fournissent des directives pour faire en sorte que les perturbations du système soient réduites au minimum. »

L’AMA continuera de suivre les événements de près et mettra à jour ces lignes directrices si nécessaire, en fonction de l’évolution de la situation.