— Published 21 March 2022

La Fondation FIFA vient en aide aux victimes de la guerre en Ukraine

Une enveloppe d’USD 1 million a par ailleurs été mise à disposition pour que la Fondation FIFA puisse faire face à l’évolution de la situation humanitaire en Ukraine et dans l’ensemble de la région.

ZURICH, Suisse, 19 mars 2022 – Depuis le début de la guerre en Ukraine, la Fondation FIFA (www.FIFA.com) s’est engagée dans plusieurs actions pour venir en aide aux victimes en s’associant notamment avec les entités footballistiques aux niveaux local et régional. Un premier envoi d’aide humanitaire a ainsi été livré à la Fédération Ukrainienne de Football (UAF), tandis qu’une enveloppe de USD 1 million a été allouée.

Épaulées par d’autres parties prenantes du football, du sport et de l’humanitaire, la Fondation FIFA, la Fondation UEFA pour l’enfance, la FIFA, l’UEFA, l’UAF et les associations membres voisines travaillent ensemble à l’analyse des besoins sur place et à la nature des réponses à apporter.

« Face à ce conflit, nous voulons apporter notre aide et soutenir le peuple ukrainien ainsi que tous ceux qui ont fui la guerre », a déclaré Gianni Infantino, Président de la FIFA. « La Fondation FIFA est prête à fournir une partie de l’aide nécessaire en travaillant de concert avec les communautés du football en Ukraine et dans la région. »

Sur demande de l’UAF, un premier envoi de matériel de premier secours a déjà pu être acheminé en Ukraine par la route, et ce afin de parer aux besoins les plus urgents. Une enveloppe d’USD 1 million a par ailleurs été mise à disposition pour que la Fondation FIFA puisse faire face à l’évolution de la situation humanitaire en Ukraine et dans l’ensemble de la région. Son action est menée en collaboration avec l’ensemble de la communauté du football et aspire à répondre aux besoins qui auront été identifiés comme les plus urgents.

Par-delà son action humanitaire, la FIFA a adopté un ensemble de mesures réglementaires temporaires (https://fifa.fans/3wls1J2) afin de soutenir les joueurs/joueuses professionnel(le)s et les clubs en ces temps difficiles.