— Published 6 May 2021

La Basketball Africa League et l’Agence française de développement promeuvent l’éducation et l’inclusion en Afrique

Paris, le 05 Mai 2021 – La Basketball Africa League (BAL) et l’Agence Française de Développement (AFD), la banque publique française de développement qui participe au financement et à l’assistance technique pour des projets destinés à améliorer la vie des personnes dans des économies en développement et émergentes, ont annoncé aujourd’hui que l’AFD est désormais un partenaire officiel de la BAL. La saison inaugurale de la BAL débutera le dimanche 16 mai à la Kigali Arena de Kigali, au Rwanda, où s’affronteront 12 équipes de toute l’Afrique dans cette nouvelle ligue professionnelle. La première finale de la BAL aura lieu le dimanche 30 mai.

Grâce à ce partenariat, l’AFD utilisera le basketball pour défendre le développement social sur le continent africain, en faveur des communautés défavorisées. Dans le cadre du soutien de l’AFD aux Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, ce partenariat vise à faire progresser l’accès à l’éducation, le bien-être et l’inclusion des filles et des femmes à tous les niveaux de la société.

L’AFD et la BAL promouvront conjointement Sport en Commun, une initiative panafricaine mise en place par l’AFD visant à utiliser le sport comme un outil de développement économique et social en Afrique. Basée à Dakar, Sport en Commun soutient et finance des projets sportifs qui ont un impact sur le développement et la cohésion sociale en Afrique. L’AFD et la BAL s’appuieront sur cette plateforme pour mettre en lumière des initiatives prometteuses offrant des compétences et des opportunités aux jeunes Africains.

« Je me réjouis de ce partenariat entre la Basketball Africa League et l’Agence Française de Développement qui va transformer ce sport en un levier de développement durable en Afrique », a déclaré Rémy Rioux, directeur général de l’AFD« Cette ligue pionnière témoigne du dynamisme dans le milieu sportif sur un continent en pleine mutation économique et sociale, et inaugure une nouvelle ère de coopération, grâce à un travail conjoint dans le domaine sportif pour atteindre les Objectifs de développement durable ».

« L’expérience de l’AFD en matière d’exécution de projets d’action sociale, associée à l’amour et à la passion du basketball à travers tout le continent, va créer une plateforme unique qui renforcera notre conviction que le sport a le pouvoir de transformer des vies », a déclaré le président de la BAL, Amadou Gallo Fall. « Nous avons lancé la BAL pour développer le jeu en Afrique, mais nous savons que son impact peut s’étendre bien au-delà du terrain. Nous utiliserons ce partenariat pour offrir aux jeunes Africains des ressources, des compétences et des opportunités qui leur seront utiles tout au long de leur vie pour influer sur les changements sociaux en Afrique ».

À la fin de la saison inaugurale, la BAL et ses partenaires, notamment l’AFD, organiseront le sommet des Jeunes Africains à Dakar, au Sénégal, où les responsables de la jeunesse ainsi que d’autres parties prenantes s’entretiendront sur les défis socio-économiques à relever pour rechercher des solutions pratiques, notamment par le biais d’initiatives liées au sport.

Les champions des ligues nationales d’Angola, d’Égypte, du Maroc, du Nigeria, du Sénégal et de la Tunisie ont obtenu leur participation à la saison inaugurale. Les six autres équipes (Algérie, Cameroun, Madagascar, Mali, Mozambique et Rwanda) ont assuré leur participation grâce à des tournois de qualification de la BAL, organisés fin 2019 par le bureau régional Afrique de la FIBA sur tout le continent.

Les groupes de la BAL et des informations supplémentaires à propos de la ligue seront annoncés dans les prochaines semaines.