— Published 11 March 2022

Impact 2024 : Paris 2024 et l’Agence française de développement lancent la deuxième promotion de l’incubateur d’athlètes-entrepreneurs

Paris 2024 et l’Agence française de développement (AFD) lancent aujourd’hui la seconde promotion de leur programme d’incubation dédié aux athlètes de haut niveau. 26 lauréats, porteuses et porteurs de projets à fort impact social et/ou environnemental vont être accompagnés pendant 8 mois pour mettre en place leur projet entrepreunarial en France et en Afrique.

L’incubateur pour athlètes de haut niveau : une solution pour entreprendre et se reconvertir

Les athlètes sont au cœur des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. A travers leur pouvoir d’inspiration et de mobilisation, ils jouent un rôle déterminant pour développer et promouvoir l’impact social et environnemental du sport. Tous animés par des valeurs fortes et une envie de changer la société, ces athlètes de haut niveau ont décidé de se tourner vers l’entrepeneuriat en parallèle ou à la fin de leur carrière pour se reconvertir dans une activité porteuse de sens.

Fort de ce constat, ce programme d’incubation a été lancé en 2021 par l’AFD et Paris 2024 et a déjà bénéficié à 26 athlètes.

Ce programme poursuit un double objectif :

  • Mettre les compétences, les valeurs et l’engagement des athlètes au service de l’émergence de projets pérennes à fort impact ;
  • Faciliter la reconversion des athlètes, leur assurer un avenir professionnel solide et durable.

Première promotion de l’incubateur : 100 % des projets ont franchi un cap

Les 26 athlètes accompagnés en 2021 ont tous vu leur projet entrepreneurial progresser et se structurer. Si la majorité des projets étaient au stade d’idée au lancement du parcours, 10 d’entre eux sont aujourd’hui en phase de création juridique, administrative et comptable, tel que le projet de création d’un centre aquatique à Kapalimé au Togo porté par Roger Amegbeto qui a acquis un terrain et cherche aujourd’hui à lever des fonds pour construire le centre.  Les 16 autres ont déjà commencé leurs activités  – dont 5 sont même en phase de croissance et de développement de nouvelles activités.

Par exemple, Sarah Hanffou, pongiste camerounaise, a lancé Tako, un social business qui permet de réduire l’empreinte écologique de fabrication et de distribution de tables de ping-pong en Afrique. Personnalisables et 100 % made in Africa, ces tables sont vendues à des particuliers comme aux fédérations nationales ou à des hôtels. A la suite du programme qui lui a permis de structurer son projet, de mieux maîtriser ses coûts et de découvrir de nouveaux marchés, elle est devenue lauréate de l’appel à projets « Impact 2024 international » porté et financé par Paris 2024 et l’AFD.

https://www.youtube.com/watch?v=AEuQSzjHc7A

Avant d’intégrer le programme Paris 2024, Bastien Auziel, décathlonien français, et son associée en étaient encore au stade de l’idée : celle de lancer un service d’accompagnement sportifpour aider les personnes à reprendre une activité physique par le biais de séances adaptées. Aujourd’hui, ils ont développé leur plateforme qu’ils testent auprès d’un premier groupe d’utilisateurs. Leur but est maintenant de développer cette plateforme auprès du grand public pour aider un maximum de personnes.

https://www.youtube.com/watch?v=mLDjW25C3Lo

Le développement des projets entrepreneuriaux de la première promotion d’athlètes a permis la création de 12 emplois dans les domaines du marketing et de la construction, en France et en Afrique. Ravis de la dynamique créée par l’incubateur, 100% des athlètes recommandent le programme, selon une enquête portée auprès de toute la promotion.

L’objectif est maintenant de s’inscrire dans la durée pour que ces projets continuent de se développer, à travers par exemple le soutien financier et l’accompagnement proposés dans le cadre des appels à projets pluriannuels « Impact 2024 » et « Impact 2024 international ».

26 nouveaux athlètes sélectionnés,  tous animés par l’ambition d’avoir un impact positif sur la société

Sélectionnée par un jury composé de représentants de l’AFD et de Paris 2024, la seconde promotion de l’incubateur est composée de 26 athlètes choisis parmi près de 100 candidats. 10 développeront des projets en France et 16 en Afrique.

La promotion se compose de 15 femmes et de 11 hommes âgés de 22 à 59 ans et pratiquant à haut niveau 15 sports différents, certains athlètes étant toujours en activité et d’autres en reconversion.

Les projets sélectionnés répondent à des enjeux sociétaux tels que l’inclusion et l’insertion (pour des personnes en situation de handicap ou des jeunes issus de milieux défavorisés, notamment), l’égalité entre les femmes et les hommes, la santé, l’éducation ou encore la protection de l’environnement.

Parmi ces initiatives :

  • Arnaud Assoumani, quintuple médaillé paralympique français en para athlétisme souhaite, par son projet, utiliser le sport et le jeu comme outils centraux d’éducation auprès d’adolescents et jeunes adultes pour casser les stéréotypes sur le genre et le handicap.
  • Marine Camara, boxeuse maliennemédaillée d’argent aux Jeux africains de Rabat en 2019 désire utiliser la boxe anglaise comme un outil de développement personnel avec un programme de développement sportif et social qui donne accès à une activité sportive et à des ateliers de sensibilisation à la santé et au bien-être ainsi qu’à l’égalité des sexes.
  • Diandra Tchatchouang, basketballeuse françaiseet médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 souhaite ouvrir un orphelinat à Bafoussam, au Ghana, afin d’accueillir jusqu’à 60 enfants pour leur apporter une éducation de qualité et y créer une section sportive (basket) qui permettra aux jeunes de se développer.

Dans l’objectif de pérenniser ce programme après 2024, une équipe de chercheurs de l’Université Paris-Nanterre a été mandatée en 2021 par Paris 2024 et l’AFD pour évaluer ce programme d’accompagnement et déterminer, à partir de données empiriques, à quelles conditions les athlètes sont bien positionnés pour développer un projet entrepreneurial et être accompagnés au sein de ce type de programme.

Un accompagnement sur mesure

Pendant huit mois, de mars à novembre 2022, les athlètes vont bénéficier d’un accompagnement sur mesure, à la fois personnalisé et collectif.  Bootcamps, ateliers collectifs d’idéations,  séances de mentorat, rencontres avec des personnalités inspirantes, leur seront proposés.

L’objectif est de leur donner une méthode et des outils pour construire de A à Z leur projet : depuis la définition du problème qu’ils veulent résoudre, jusqu’au prototypage d’une solution économiquement et socialement efficace. Ils seront accompagnés dans la construction d’un modèle économique et d’un plan de commercialisation, sur les différentes techniques de communication adaptées à leurs interlocuteurs (partenaires, clients, investisseurs) et l’évaluation de l’impact social et environnemental de leur action.

Tony Estanguet, Président de Paris 2024 : « Nous sommes très fiers de proposer avec l’Agence Française de Développement ce programme d’accompagnement aux athlètes qui veulent faire bouger les lignes pour une société plus durable et solidaire. Ces 26 athlètes ont une histoire, un parcours sportif, des convictions et des combats différents – c’est ce qui rend chaque projet et chaque engagement unique et passionnant.»