— Published 9 March 2022

Première édition du Colloque Mixité : le CNOSF dévoile son plan d’action pour la mixité

En cette « Journée internationale des droits des femmes », le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a organisé la 1ère édition du « Colloque Mixité » en présence notamment de Marie-George Buffet, marraine de l’événement, Elisabeth Moreno, Ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, Roxana Maracineanu, Ministre déléguée auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée des Sports ainsi que de nombreux acteurs du Mouvement sportif engagés sur cette thématique à forte dimension sociétale.

Cet évènement inédit par sa densité et son ambition a alterné prises de parole, tables rondes, et présentations d’études restituées notamment par la Française des Jeux et Paris 2024, ainsi que Sporsora. De plus, un état des lieux précis de la place des femmes dans les instances dirigeantes sportives fédérales et territoriales a été dressé grâce aux résultats d’une enquête réalisée par le CNOSF en 2021.

A travers ce colloque, le CNOSF a réaffirmé sa détermination à atteindre l’objectif de parité réelle à tous les niveaux de la pratique (format de compétition, métiers du sport et gouvernance) et son engagement dans l’évolution de la société en faveur de la mixité femmes/hommes.

Dans le but d’accompagner les fédérations, le CNOSF a dévoilé son plan d’action. Il a pour objectif de mettre les principes de non-discrimination au cœur des pratiques, de promouvoir et médiatiser le sport féminin, de développer de nouveaux formats de pratique en mixité, de structurer et animer un réseau de dirigeants engagés en faveur d’une plus grande mixité de genre au sein des instances du Mouvement sportif et d’accompagner dans leur parcours les futures dirigeantes.

Le plan d’action du CNOSF

Les engagements déjà réalisés
Instaurer la parité au sein du bureau exécutif.
Instaurer une co-présidence femme-homme au sein de chaque commission.
Créer « le Club de la Mixité » au sein du CNOSF, composé d’hommes et de femmes, chargé de mesurer et promouvoir la mixité et d’accompagner la féminisation des instances fédérales.

Les engagements en cours de développement
Intégrer la question de la mixité dans le futur Observatoire du CNOSF pour faire un état des lieux de la gouvernance du mouvement sportif au niveau national, territorial et au sein des clubs.
Proposer des mesures pour faciliter la pratique sportive en famille (formats parents/enfants et prise en compte des problématiques des familles monoparentales).
Élaborer avec tous les acteurs concernés un programme spécifique visant à développer le sport féminin.
Renforcer le programme « Dirigeantes » du CNOSF en valorisant des parcours inspirants, et en animant des webinaires grand public afin de partager ces expériences avec le plus grand nombre.

Le lancement du « Club des 300 femmes dirigeantes »

A l’occasion de ce premier colloque, Brigitte Henriques et Marie-Françoise Potereau, vice-présidente du CNOSF en charge de Paris 2024 et de la Mixité ont officiellement lancé le « Club des 300 femmes dirigeantes ».

Une enquête réalisée par le CNOSF dans les instances dirigeantes des fédérations, en 2021, a en effet révélé que 300 postes supplémentaires devraient être pourvus par des femmes pour atteindre une parité complète dans la gouvernance fédérale. Fidèle à un engagement de campagne (Identifier, valoriser et accompagner un nombre important de femmes pendant les 4 ans de la mandature afin qu’elles puissent accéder à des postes à responsabilités et permettre aux fédérations de tendre le plus tôt possible vers la parité), la Présidente a dévoilé les contours du « Club des 300 femmes dirigeantes ». Une première promotion de 100 femmes suivra ce programme à partir de septembre prochain.

Enfin, lors de cette première édition du Colloque « En route pour la Mixité en 2024 », Elisabeth Moreno, Ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances et Roxana Maracineanu, Ministre déléguée auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée des Sports, ont annoncé la création du Label « Terrain d’Egalité ». Destiné aux organisateurs de grands événements sportifs internationaux, il vise à promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes en accompagnant les comités d’organisation, à prévenir et de lutter contre les discriminations, les violences sexistes et sexuelles dans le domaine de l’événementiel sportif.