— Publié le 16 août 2022

World Rowing pousse l’aviron de mer

Jeux du Commonwealth

World Rowing et son président, Jean-Christophe Rolland, n’en font pas mystère : l’avenir de la discipline passe par un développement de l’aviron de mer. L’instance milite pour son entrée au programme des Jeux de Los Angeles en 2028. Avant cela, elle espère avancer un premier pion par un ajout de l’aviron de mer aux prochains Jeux du Commonwealth, prévus en 2026 dans l’état australien du Victoria. World Rowing a officiellement déposé une candidature, avec le double espoir de revenir dans le giron des Jeux du Commonwealth (la dernière participation de l’aviron remonte à l’édition 1986), et de profiter du rendez-vous multisport en 2026 comme d’une vitrine pour l’aviron de mer. La candidature concerne plus spécialement le sprint de plage (beach-rowing sprint), une discipline qui fera ses débuts aux Jeux mondiaux de plage l’an prochain à Bali. Jean-Christophe Rolland a récemment écrit à Ian Robson, le directeur exécutif de la Fédération australienne d’aviron (Rowing Australia), pour expliquer sa démarche. “Le format des sprints de plage est au cœur de notre stratégie olympique visant à inclure l’aviron de mer comme nouvelle discipline au programme des Jeux de LA 2028 et Brisbane 2032, en plus de l’inclusion déjà confirmée aux Jeux olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026, explique le dirigeant français. Sur la base de la stratégie olympique de World Rowing et du travail effectué par Rowing Australia pour développer l’aviron de mer en Océanie, nous sommes arrivés à la conclusion que le choix le plus naturel pour Victoria 2026 serait le sprint de plage.” Une décision sur l’ajout de nouveaux sports aux Jeux du Commonwealth 2026 est attendue avant la fin de ce mois d’août.