— Publié le 22 mai 2015

Vizer présente son plan d’action

SPORTACCORD

Le navire SportAccord prend l’eau de toutes parts, mais son capitaine s’active comme un beau diable. Marius Vizer n’a pas seulement demandé très officiellement à rencontrer Thomas Bach pour “réparer les dégâts” causés par son discours de Sotchi. Le dirigeant roumain a également envoyé au CIO et à l’ASOIF un plan d’action en 20 points pour l’avenir du mouvement olympique. Un plan à son image, offensif et sans nuance, d’où ressortent les propositions suivantes: introduction d’une grille de primes – un prize money – pour les athlètes aux Jeux olympiques, hausse du montant des revenus des Jeux versés par le CIO aux fédérations jusqu’à atteindre 25%, remise au goût du jour des visites des villes candidates par les membres du CIO. Marius Vizer souhaite également que tous les présidents des fédérations internationales soient de facto membres du CIO (il pourrait ainsi le devenir en sa qualité de patron du judo mondial). Enfin, il préconise que la future chaîne olympique du CIO soit propriété à 50% des fédérations internationales.