— Publié le 22 juin 2022

Visa a remis ses deux prix

CIO

Un nouveau rituel. Partenaire mondial du CIO au sein du programme TOP, Visa a décerné ses deux prix pour les Jeux d’hiver de Pékin 2022. Ils ont été attribués au patineur de vitesse néerlandais Kai Verbij et à l’équipe paralympique ukrainienne. Selon le règlement des trophées, remis pour la première fois une année plus tôt pour les Jeux d’été de Tokyo, les deux lauréats ont choisi une organisation à qui remettre une bourse de 50 000 dollars. Kai Verbij a porté son choix sur l’UNICEF Pays-Bas. L’équipe paralympique ukrainienne a sélectionné le Comité national des sports pour les handicapés d’Ukraine. Visa a par ailleurs annoncé sa décision de verser également 50 000 dollars au fonds olympique de solidarité pour la communauté olympique ukrainienne mis en place par le CIO, plus une autre dotation de la même somme au Comité national paralympique d’Ukraine. Les deux lauréats ont été choisis par les internautes, au terme d’un vote où il était demandé de sélectionner les moments les plus inspirants des derniers Jeux d’hiver. Kai Verbij a recueilli le plus de suffrages pour son attitude pendant la finale du 10 000 m des Jeux de Pékin, lorsqu’il a décidé de ne pas compromettre les chances de médaille de son adversaire, le Canadien Laurent Dubreuil, par un dépassement risqué dans la dernière ligne droite. Quant à l’équipe nationale paralympique ukrainienne, elle a été choisie sans la moindre surprise pour recevoir le prix Visa, son entrée dans la stade à la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques de Pékin 2022 ayant été l’un des grands moments de la compétition, quelques jours seulement après le début de l’invasion du pays par l’armée russe. Elle a finalement terminé à la deuxième place du tableau des médailles. Le prix Visa a été introduit pour la première fois à l’occasion des Jeux de Tokyo 2020. Il a été remporté l’an passé par la jeune Brésilienne Rayssa Leal, une spécialiste du skateboard, et la lanceuse de javelot néo-zélandaise Holly Robinson.