— Publié le 25 novembre 2022

Vadym Guttzait maintient la pression

Escrime

Vadym Guttzait ne relâche pas la pression. Le ministre ukrainien des Sports (photo ci-dessus), également président de la fédération d’escrime et, depuis la semaine passée, du comité national olympique, a écrit un nouveau courrier à ses homologues de l’escrime et aux membres de l’instance internationale (FIE). Elle est datée du jeudi 24 novembre, à deux jours du congrès annuel de la FIE. FrancsJeux en a eu connaissance. Le dirigeant ukrainien exhorte une nouvelle fois la communauté de l’escrime à maintenir la suspension des athlètes russes et biélorusses des compétitions internationales. “Depuis le début de la guerre, le CIO a pris une position ferme pour défendre les idéaux de paix et d’humanité, en recommandant de ne pas autoriser la participation des athlètes russes et biélorusses aux compétitions internationales, écrit Vadym Guttzait. Il est extrêmement important de suivre ces recommandations. Nous vous demandons instamment de ne pas lever l’interdiction de la participation des athlètes russes et biélorusses aux compétitions internationales. L’interdiction de leur participation est une démonstration de la position de l’ensemble du monde civilisé pour un rejet de la violence, en restant fidèle aux idéaux olympiques et en défendant la paix.” Au cours des derniers mois, le dirigeant ukrainien a multiplié les appels à la communauté internationale de l’escrime pour maintenir une position ferme sur la question russe et biélorusse. Pour rappel, le président russe de la FIE, Alisher Usmanov, a renoncé à sa fonction peu de temps après le début du conflit en Ukraine. L’intérim à la présidence est assuré depuis le 1er mars par le Grec Emmanuel Katsiadakis.