— Publié le 4 mars 2022

Une Taïwanaise perd ses subventions

Patinage

Les tensions entre la Chine et Taïwan ne quittent pas le terrain sportif. Elles viennent de faire une nouvelle victime : la patineuse de vitesse Huang Yu-ting (photo ci-dessus). Le gouvernement taïwanais a annoncé sa décision de lui couper les vivres, avec effet immédiat. Ses subventions sont arrêtées et ne seront pas renouvelées au cours des deux prochaines années. En cause : l’attitude de la jeune femme à l’approche des Jeux de Pékin 2022. Huang Yu-ting a fait scandale, en janvier dernier, en postant une vidéo où elle apparaissait à l’entraînement habillée de la combinaison officielle de l’équipe de Chine. Face à l’avalanche de critiques, la jeune femme a retiré la vidéo. Elle a tenté de se justifier en expliquant que la tenue lui avait été offerte par une amie chinoise et qu’elle l’avait seulement enfilée “par amitié“. Mais, les Jeux désormais terminés, les autorités taïwanaises ont décidé de sévir. Elles expliquent que Huang Yu-ting a eu un “comportement et des remarques controversés répétés“. Elle a “enfreint les devoirs liés à son rôle de membre de l’équipe nationale… et porté atteinte à l’honneur du pays ainsi qu’aux sentiments de la population“. Agée de 33 ans, Huang Yu-ting était l’une des quatre athlètes taïwanais présents aux Jeux d’hiver 2022, sous les couleurs du “Taipei chinois”, le nom de Taïwan dans les compétitions internationales.