— Publié le 13 juillet 2021

Une plainte contre la visite de Thomas Bach à Hiroshima

Tokyo 2020

thomas bach

Thomas Bach est prévenu : sa présence au Japon pour les Jeux de Tokyo n’est pas appréciée de tous. Un groupe de défenseurs japonais des droits civiques a déposé une plainte, lundi 12 juillet, auprès des autorités de la préfecture d’Hiroshima dans l’espoir d’obtenir l’annulation de la visite du président du CIO. Selon les plaignants, Thomas Bach chercherait à utiliser la ville d’Hiroshima, où il a prévu de se rendre le 18 juillet, jour du début de la trêve olympique, à des fins politiques au moment où une majorité de la population japonaise se déclare toujours opposée à la tenue des Jeux de Tokyo. Sa présence serait un “déshonneur pour les hibakusha“, le nom donné aux survivants du bombardement de la ville par les États-Unis en 1945. John Coates, le vice-président du CIO, prévoit de se rendre le même jour à Nagasaki, l’autre ville japonaise dévastée par une bombe atomique à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une pétition en ligne a été lancée la semaine dernière par un autre groupe civique. Elle demande elle aussi l’annulation de la visite de Thomas Bach à Hiroshima. Lundi 12 juillet, en début de soirée, elle avait rassemblé plus de 15 000 signatures.