— Publié le 25 juin 2021

Une piscine sur les contreforts de l’Himalaya

FINA

Pas de temps à perdre pour Husain Al Musallam (photo ci-dessus), le nouveau président de la Fédération internationale de natation (FINA). Le dirigeant koweïtien, élu sans opposition le 5 juin dernier à Doha pour succéder à l’Uruguayen Julio Cesar Maglione, a profité de son deuxième jour au siège de l’instance à Lausanne, jeudi 24 juin, pour signer deux accords de coopération. Le premier, conclu avec le Bhoutan, prévoit la construction sur les contreforts de l’Himalaya de la première piscine du pays. Elle sera située à 2400 m d’altitude et se classera parmi les piscines de natation les plus haut perchées du monde. L’équipement sera financé par la FINA dans le cadre d’un programme de développement – Pools for All Programme – lancé par l’instance internationale en 2019. L’autre accord signé jeudi par Husain Al Musallam concerne la création à Franschhoek, en Afrique du Sud, d’un nouveau centre de développement dédié au continent africain. Il hébergera les nageurs africains désireux de vivre et s’entraîner dans un complexe aquatique aux standards internationaux. Le nouveau président de la FINA a également tenu une conférence de presse en ligne, jeudi 24 juin, au cours de laquelle il a assuré vouloir jouer à fond le jeu de la transparence, notamment en termes de communication. Interrogé par FrancsJeux, Husain Al Musallam a reconnu que la crise sanitaire avait eu un impact négatif sur les finances de la FINA, mais qu’un plan d’économies avait déjà été lancé, afin notamment de réduire les dépenses de voyages et d’administration. “Mais nous ne toucherons pas aux aides allouées aux nageurs et aux entraîneurs, a-t-il précisé. Elles seront même encore augmentées.” Le président de la FINA a répété sa volonté de travailler avec les promoteurs de l’ISL, la ligue professionnelle de natation lancée en 2019. “Je les ai rencontrés en 2019, puis encore une fois cette année par zoom, a-t-il expliqué. Nous travaillerons avec l’ISL si l’ISL veut travailler avec la FINA.”