— Publié le 11 mai 2020

Une option à huis clos pour Roland-Garros

Tennis

Bernard Giudicelli, le président de la Fédération française de tennis (FFT), l’a reconnu dans les colonnes du Journal du Dimanche : la prochaine édition du tournoi de Roland-Garros pourrait se disputer à huis clos. “On n’écarte aucune option. Ce serait se perdre en conjectures d’en privilégier une tant le manque de visibilité est réel, a-t-il expliqué. L‘organiser à huis clos permettrait de faire tourner une partie du modèle économique, les droits télé et le partenariat. Ce n’est pas à négliger.” Déjà reporté à l’automne, à partir du 20 septembre, le tournoi parisien pourrait être encore décalé d’une semaine, pour débuter le 27 septembre. Un détail, selon Bernard Giudicelli. “Le 20 ou le 27 septembre, ça ne change pas grand-chose”, suggère-t-il. Dans les deux cas, Roland-Garos se déroulerait après l’US Open, dont les dates restent maintenues (31 août au 13 septembre). La FFT a annoncé la semaine passée que tous les billets déjà achetés pour la quinzaine de la terre battue seront remboursés. Une nouvelle billetterie débutera lorsque la date officielle du tournoi sera connue.