— Publié le 1 juillet 2022

Une nouvelle rallonge pour la FIFA

Football

Jackpot pour la FIFA. Le ministère américain de la Justice a annoncé jeudi 30 juin qu’il accordait à l’instance internationale du football et aux confédérations américaines une rallonge de 92 millions de dollars dans le cadre du Fifagate, la vaste affaire de corruption dans le football mondial au temps de la présidence de Sepp Blatter. Ce nouveau pactole s’ajoute aux 201 millions de dollars de dédommagements annoncés en août dernier. Selon le parquet fédéral de Brooklyn (New York), l’argent sera partagé entre la FIFA, la CONCACAF (Confédération d’Amérique du nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes), la CONMEBOL (Confédération sud-américaine de football) et plusieurs fédérations nationales. Au total, près de 300 millions de dollars iront renflouer les caisses des différentes organisations jugées “victimes” du scandale de corruption. Une décision justifiée par la justice américaine par sa volonté que “l’argent obtenu par corruption et fraude soit réutilisé dans l’intérêt du sport“. Plus de 50 personnes physiques et morales dans 20 pays ont été poursuivies dans le volet américain du Fifagate.