— Publié le 7 décembre 2021

Une exemption pour les skieuses

Suisse

Le Comité olympique suisse (Swiss Olympic) a été entendu. La Fédération internationale de ski (FIS) a annoncé lundi 6 décembre que des exemptions de quarantaine avaient été accordées à des centaines de personnes arrivant en Suisse en provenance du Canada. Elles garantissent le bon déroulement de la Coupe du Monde féminine de ski alpin, prévue les 11 et 12 décembre à Saint-Moritz. Swiss Olympic avait officiellement demandé aux autorités politiques de prévoir des exemptions aux mesures sanitaires mises en place en Suisse en raison de l’émergence du variant Omicron du COVID-19. Le Canada, où la Coupe du Monde de ski alpin a fait étape la semaine passée et en ce début de semaine, a été placé par le gouvernement fédéral suisse sur la liste des pays dont les visiteurs sont désormais soumis à une période d’isolement. Selon Swiss Olympic, l’absence d’un régime particulier accordé aux athlètes mettrait en péril l’organisation des épreuves internationales prévues dans le pays avant les Jeux d’hiver de Pékin 2022. Selon la FIS, le canton des Grisons a “accordé aux participantes une entrée exceptionnelle en Suisse” pour les épreuves de Saint-Moritz en fin de semaine. Les skieuses ne seront donc pas soumises à une quarantaine, pas plus que les entraîneurs, officiels et techniciens des équipes.