— Publié le 10 janvier 2022

Une enveloppe de 26 millions déjà disponible

Jeux de la Francophonie

Francophonie

A un peu plus de sept mois de l’événement, le temps presse pour la République démocratique du Congo (RDC), pays-hôte des Jeux de la Francophonie 2022 à Kinshasa (19 au 28 août). Les travaux ont pris un immense retard, en raison notamment d’une valse des dirigeants au comité d’organisation et de soupçons de malversations dans l’attribution de certains marchés. Mais les autorités congolaises se disent confiantes. Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a profité d’une conférence de presse en fin de semaine passée pour répéter une nouvelle fois que les Jeux de la Francophonie 2022 auraient bien lieu à Kinshasa au mois d’août. “Il n’y a pas de remise en cause, a-t-il expliqué, cité par la presse congolaise. Je peux vous confirmer que nous avons engagé des budgets importants, conformément aux attentes de la mission de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), pour être prêts à temps et organiser ces jeux comme prévu.” Une enveloppe de 26 millions d’euros aurait ainsi été mise de côté sur un compte spécial, dédié à l’événement sportif et culturel. Elle devrait notamment servir au village des athlètes. Dans un premier temps, la RDC avait prévu de construire spécialement une douzaine d’immeubles à Kinshasa pour héberger les participants des 42 états ayant confirmé leur présence. Mais les retards dans les travaux ont contraint les organisateurs à revoir leur copie. Le village sera finalement constitué de maisons préfabriquées. Elle doivent être livrées au moins de juin, une poignée de semaines avant l’événement.