— Publié le 5 octobre 2021

Une enquête interne sur Alexander Zverev

Tennis

Il était temps. L’Association des joueurs professionnels de tennis (ATP) a annoncé lundi 4 octobre l’ouverture d’une enquête sur des allégations de violences conjugales formulées contre l’Allemand Alexander Zverev par son ancienne compagne. Les faits remontent à plus d’une année. L’ancienne joueuse junior russe Olga Sharypova a accusé l’an passé, mais sans saisir la justice, Alexander Zverev de violences physiques et psychologiques, allégations rejetées par le joueur. Le magazine Slate en a publié en août 2020 certains détails, à la suite de quoi le joueur allemand avait entamé une procédure judiciaire en Allemagne, tout en publiant une déclaration où il niait catégoriquement et sans équivoque avoir été violent envers Olga Sharypova, son ex compagne. Il était notamment question de faits présumés de violence au Masters de Shanghai en 2019. L’ATP a expliqué par la voix de son directeur général, Massimo Calvelli, qu’il était de sa responsabilité d’enquêter sur ces allégations et de les traiter. “Nous espérons que notre enquête nous permettra d’établir les faits et de déterminer les mesures de suivi appropriées, explique-il dans un communiqué. Nous comprenons que Zverev accueille favorablement notre enquête et prenons en compte le fait qu’il a nié toutes les allégations. Nous surveillerons également tout autre développement juridique à la suite de l’injonction préliminaire obtenue par Zverev devant les tribunaux allemands.