— Publié le 18 décembre 2019

Une décennie à l’américaine

JO

A quelques jours de la fin de l’année 2019, et par extension de la décennie, le site NBCSports.com a jeté un oeil dans le rétro et cherché à découvrir quels ont été les athlètes les plus dominateurs des dix dernières années dans les sports olympiques. Le résultat révèle, sans grande surprise, une présence massive des Américains. Pour les Jeux d’été, ils sont cinq dans la liste des dix sportifs ayant dominé la concurrence entre 2010 et 2020. Selon NBCSports, le top 10 est composé des Américains Simone Biles (gymnastique), Ashton Eaton (athlétisme), Katie Ledecky (natation), Michael Phelps (natation), et Claresa Shields (boxe), du Français Teddy Riner (judo), du Jamaïcain Usain Bolt (athlétisme), de la Polonaise Anita Wlodarczyk (athlétisme), de la Russe Svetlana Romashina (natation synchronisée), et de la Néo-Zélandaise Lisa Carrington (canoë-kayak). La domination américaine s’avère moins nette pour les sports d’hiver. Ils sont “seulement” trois dans le top 10 de la liste établie par le site du groupe NBCUniversal : Lindsey Vonn et Mikaela Shiffrin (ski alpin) et Shaun White (snowboard). Les sept autres athlètes majeurs de la décennie sont la Norvégienne Marit Bjørgen (ski de fond), l’Allemande Natalie Geisenberger (luge), le Japonais Yuzuru Hanyu (patinage artistique), l’Autrichien Marcel Hirscher (ski alpin), les Néerlandais Sven Kramer et Ireen Wuest (patinage de vitesse), et le couple de Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir (danse sur glace).