— Publié le 16 novembre 2022

Une bataille de géants

Athlétisme

Le rituel est connu. Au lendemain de son annonce des finalistes pour le trophée d’Athlète féminine de l’année, World Athletics a levé le voile sur les noms des cinq derniers prétendants à sa récompense annuelle dans la catégorie masculine. La short-list se révèle sans surprise. Elle est composée de cinq athlètes issus de cinq pays et trois continents différents. La succession du Norvégien Karsten Warholm, lauréat l’an passé, se jouera entre le perchiste suédois Mondo Duplantis, le coureur de 3 000 m steeple marocain Soufiane El Bakkali, le spécialiste du demi-fond norvégien Jakob Ingebrigtsen, le marathonien kényan Eliud Kipchoge, et le sprinteur américain Noah Lyles. Deux favoris se dégagent : Mondo Duplantis et Eliud Kipchoge. Ils ont déjà raflé au moins une fois le titre d’Athlète masculin mondial de l’année, en 2018 et 2019 pour le Kényan, en 2020 pour le Suédois. La sélection des cinq finalistes est le résultat d’un vote des membres du Conseil de World Athletics, de la “Famille de l’athlétisme” et des fans. Le lauréat sera annoncé au début du mois de décembre, dans le cadre des World Athletics Awards 2022.