— Publié le 9 décembre 2021

Une aide financière pour les sportifs et dirigeants afghans

CIO

Le sujet a quitté la Une de l’actualité, mais le CIO ne relâche pas ses efforts dans le dossier afghan. Sa commission exécutive a approuvé, mercredi 8 décembre, une aide financière de 560 000 dollars à destination des sportifs du pays. Elle devrait profiter à 2 000 bénéficiaires, athlètes de haut niveau et entraîneurs des équipes nationales en tête de liste, mais aussi responsables des fédérations sportives vivant encore en Afghanistan. Le CIO le précise, cette aide sera allouée en priorité aux femmes. Elle se montera à 265 dollars par bénéficiaire et sera étendue à la communauté paralympique afghane et aux fédérations nationales non olympiques. En novembre dernier, le CIO avait déjà collaboré avec le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) afin d’obtenir des visas humanitaires pour les membres de la communauté sportive en Afghanistan. Les deux instances avaient ainsi pu aider 300 Afghans à quitter le pays. “Cela montre que la diplomatie discrète fonctionne, et quel effet elle peut avoir“, a suggéré Thomas Bach, mercredi 8 décembre, au terme de la deuxième journée de la réunion de la commission exécutive. Le président du CIO avait employé la même formule la semaine passée pour défendre l’attitude de l’instance olympique dans l’affaire Peng Shuai.