— Publié le 15 septembre 2022

Un sondage qui en dit long

Qatar 2022

Qatar

Etonnant sondage. A en croire une enquête d’opinion réalisée pour le compte de l’ONG Amnesty International, une immense majorité des fans de football estime que la FIFA devrait indemniser les ouvriers employés par le Qatar pour la construction des stades du Mondial 2022 (20 novembre au 18 décembre). La consultation a interrogé 17 000 adultes dans 15 pays, en Europe, aux Etats-Unis, au Mexique, en Argentine, au Maroc et au Kenya. Résultat : 73 % des sondés avouent “soutenir fortement” ou “tendre à soutenir” l’idée que la FIFA puise dans les recettes du tournoi pour verser des compensations aux ouvriers dont les droits ont été bafoués. Le pourcentage de soutien grimpe même à 84 % parmi les personnes interrogées qui ont prévu de regarder au moins un match de la compétition. Autre enseignement du sondage : le public attend des fédérations nationales qu’elles “s’expriment publiquement sur les affaires relatives aux droits humains” au Qatar. Plus des deux tiers des sondés souhaitent en effet une prise de position des instances du football. “La FIFA a assuré à Amnesty International qu’elle allait réfléchir à ces propositions (une indemnisation des ouvriers), mais aucune annonce publique n’a encore été faite à cet égard“, explique l’ONG basée à Londres. A moins de 100 jours du début du Mondial, son attentisme risque bien de durer.