— Publié le 15 octobre 2021

Un rameur à la barre

Jeux méditerranéens

Changement de tête au Comité international des Jeux méditerranéens (CIJM). L’Italien Davide Tizzano (photo ci-dessus), 53 ans, seul candidat en lice, en a été élu à la présidence, jeudi 14 octobre, à l’occasion d’une assemblée générale organisée en mode virtuel. Il succède à l’Algérien Amar Addadi, qui en assurait le rôle depuis 18 ans. Sa victoire en poche, Davide Tizzano, un ancien rameur médaillé d’or olympique en 1988 et 1996, a proposé de confier à Amar Addadi un poste de président honoraire du CIJM. Au cours de la même assemblée générale, le Tunisien Mehrez Boussayene et le Français Bernard Amsalem (ancien membre du conseil de World Athletics) ont été élus à l’unanimité respectivement premier et deuxième vice-présidents. Le Grec Iakovos Filippousis, de son côté, a été réélu secrétaire général. Enfin, le poste de trésorier a été confié au Chypriote Yiotis Ioannides. Par ailleurs, la ville grecque d’Heraklion a été désignée pour accueillir les Jeux méditerranéens de plage en 2023. Elle était seule en lice. Les prochains Jeux méditerranéens doivent se tenir du 25 juin au 5 juillet 2022 à Oran, en Algérie.

 

 

“Je tiens à remercier tous les membres de la famille méditerranéenne pour leur confiance”, a-t-il déclaré.

“L’objectif est de rendre les Jeux méditerranéens plus grands et plus forts.

“Je voudrais également remercier Amar Addadi pour sa grande contribution au CIJM et, à cette occasion, je veux le nommer au poste de président d’honneur du Comité international des Jeux méditerranéens.”