— Publié le 27 janvier 2021

Un protocole strict pour les médias

Tokyo 2020

L’attente et le suspense prendront bientôt fin pour les journalistes et photographes accrédités aux Jeux de Tokyo. Ils devraient découvrir dès la fin de la semaine prochaine leurs conditions de travail pendant le prochain rendez-vous olympique, en particulier les contraintes liées aux mesures sanitaires. Lucia Montanarella, la responsable des opérations médias au CIO, a profité d’une visioconférence organisée par l’AIPS pour annoncer que le voile serait levé le 4 février avec la mise en ligne du “Tokyo Playbook”. Le document détaillera les protocoles imposés aux journalistes et photographes présents. “Je veux être claire, ce seront des Jeux très différents”, a prévenu Lucia Montanarella, citée par AroundtheRings. Sans entrer dans les détails, l’Italienne a confié que le nombre de journalistes sera réduit sur les sites, notamment dans les zones mixtes. Les contacts avec les athlètes seront également revus à la baisse, pour se limiter parfois à des échanges en mode virtuel. Enfin, les positions des photographes seront non seulement espacées les unes des autres, mais aussi éloignées de l’action afin d’assurer la sécurité sanitaire des athlètes.