— Published 27 July 2020

Un premier match reporté au Japon

Coup d’arrêt au Japon. Un match du championnat professionnel de football (J-League) a dû être reporté dimanche 26 juillet après la découverte d’un cas de COVID-19 parmi les joueurs. Il devait opposer Nagoya Grampus à Sanfrecce Hiroshima. Kazuya Miyahara, un défenseur de Nagoya, a développé des symptômes à l’avant-veille du match. Souffrant de maux de tête et d’une forte fièvre, il a été soumis à un test, qui s’est révélé positif. Le club de Nagoya a ensuite testé la totalité de son effectif, plus l’encadrement technique et l’équipe dirigeante. Deux autres cas positifs ont été détectés, un joueur et un entraîneur, tous les deux asymptomatiques. Il s’ agit de la première rencontre de J-League reportée depuis la reprise de la compétition au début du mois de juillet. La J-League a malgré tout maintenu les huit autres matches prévus dimanche 26 juillet.