— Publié le 19 août 2020

Un premier cas dans la bulle new-yorkaise

Tennis

Inquiétant. La Fédération américaine de tennis (USTA) a annoncé mardi 18 août qu’un premier cas positif au coronavirus avait été détecté dans la bulle de Flushing Meadows, à New York, où doivent se dérouler le tournoi de Cincinnati puis l’US Open. Mais il ne s’agit ni d’un joueur ni d’une joueuse, a précisé l’USTA dans un communiqué. A ce jour, ce résultat positif est le seul enregistré par les organisateurs américains sur les 1 400 tests effectués dans la bulle depuis le 13 août. La personne testée positive était asymptomatique. Elle a été placée en quarantaine pour une période de 10 jours. “La recherche des personnes ayant été en contact avec l’individu testé positif a été lancée pour déterminer si quelqu’un doit se mettre en quarantaine”, indique le communiqué. Ce premier cas positif intervient quatre jours seulement avant le début du tournoi de Cincinnati, délocalisé à New York, et avant l’US Open prévu à partir du 31 août. Les deux épreuves américaines ont déjà enregistré un lot fourni de forfaits, parmi lesquels le n°2 mondial et tenant du titre de l’US Open, Rafael Nadal, mais aussi Gaël Monfils (n°9), Fabio Fognini (n°11) et Stan Wawrinka (n°17) chez les hommes. Côté féminin, les renoncements pour raisons sanitaires ont été encore plus nombreux : la n°1 mondiale Ashleigh Barty, la Roumaine Simona Halep (n°2), et la tenante du titre, la Canadienne Bianca Andreescu (n°6). Seules quatre joueuses du top 10 sont annoncées à New York : la Tchèque Karolina Pliskova (n°3), les Américaines Sofia Kenin (n°4) et Serena Williams (n°9), la Japonaise Naomi Osaka (n°10).