— Publié le 30 juillet 2020

Un plan d’aide supérieur au milliard d’euros

FIFA

La FIFA fait rarement les choses à moitié. Dans le bon comme dans le mauvais sens. L’instance internationale a annoncé mercredi 29 juillet la mise en place d’un plan d’aide aux associations membres et aux confédérations continentales. Son montant laisse rêveur : 1,5 milliard de dollars, soit près de 1,3 milliard d’euros. Il se présentera sous la forme de subventions ou de prêts. Selon un communiqué de la FIFA, cette aide liée à la pandémie de coronavirus vise à soutenir financièrement « la communauté du football, notamment le football masculin et féminin professionnel, le football de jeunes et le football de base. » Dans le détail, chaque association membre qui en fera la demande pourra recevoir 1 million de dollars (environ 800 000 euros) « pour protéger et faire redémarrer le football ». Elle pourra également obtenir une subvention supplémentaire spécifique au football féminin d’un montant de 500 000 dollars. Enfin, les fédérations membres de la FIFA pourront bénéficier de prêts sans intérêts, dont le montant pourra atteindre 5 millions de dollars. Il leur faudra justifier de l’utilisation de ces sommes, mais la palette se révèle assez large : reprise des compétitions, mise en place de protocoles de retour au jeu, participation des équipes nationales à des compétitions, embauche ou réembauche de personnel, entretien des équipements, ou tout simplement frais généraux d’ordre administratif et opérationnel.