— Publié le 17 avril 2020

Un plan d’aide à 100 millions de dollars

Rugby

En pleine campagne électorale pour sa présidence, où le Britannique Bill Beaumont fait face à l’Argentin Agustin Pichot, World Rugby n’en oublie pas l’essentiel. L’organisation internationale a dévoilé sa stratégie d’accompagnement des fédérations nationales pendant la crise sanitaire. Elle prévoit un fonds d’aide de 100 millions de dollars, destiné en priorité aux pays les plus menacés par l’arrêt des rencontres en raison de la pandémie de COVID-19. Selon le communiqué de World Rugby, l’argent débloqué sera “disponible pour les fédérations qui ont besoin d’un financement d’urgence immédiat, sous réserve que les critères appropriés soient remplis.” Pour les pays a priori les plus fortunés, membres des 6 Nations et de la SANZAAR (Argentine, Nouvelle-Zélande, Australie, Afrique du Sud), l’aide financière pourrait être un mélange de prêts et d’avance de trésorerie. La fédération internationale de rugby annonce par ailleurs poursuivre ses discussions avec les 6 Nations et la SANZAAR pour mettre en place un calendrier de compétitions viable pour 2020. Plusieurs scénarios sont à l’étude. Les plus pessimistes envisagent l’impossibilité de voyager à travers l’hémisphère, voire l’absence totale de rugby international d’ici la fin de l’année 2020.