— Publié le 31 janvier 2022

Un partenariat qui fait grincer les dents

Australie

Australia

Polémique dans le sport australien. En fin de semaine passée, le comité national olympique (AOC) a annoncé par la voix de son président, John Coates, la signature d’un contrat de partenariat avec Hancock Prospecting, un géant de l’industrie minière et agro-alimentaire. Propriété de la milliardaire Gina Rinehart, considérée comme l’une des personnes les plus riches d’Australie, Hancock Prospecting devient partenaire officiel de l’AOC. Il soutiendra les équipes olympiques jusqu’aux Jeux de Brisbane en 2032, y compris pour les Jeux de la Jeunesse 2024 à Gangwon et 2026 à Dakar, tout comme pour les Jeux du Pacifique en 2023 aux Îles Salomon. Jusque-là, rien de très inattendu. Le groupe minier aidait déjà les équipes australienne de natation, aviron et beach volley. Mais le contrat signé par le comité national olympique n’a pas été apprécié de tout le monde en Australie, surtout une semaine seulement après que Tennis Australia ait tourné le dos au géant pétrolier et gazier Santos, son  sponsor depuis un an. En Australie, Hancock Prospecting est régulièrement montré du doigt comme un groupe pollueur, notamment à cause de ses activités dans la production de combustibles fossiles. Quant à Gina Rinehart, elle passe pour une négationniste de la question du réchauffement climatique. L’an passé, elle a suggéré dans un message vidéo adressé aux élèves de son ancienne école qu’ils devaient se méfier de la “propagande” dans le débat sur le climat. Commentaire de Simon Bradshaw, le responsable de la recherche au Climate Council : “Quelques jours seulement après la sage décision de Tennis Australia d’abandonner Santos comme sponsor, il est décevant de voir le Comité olympique australien signer un partenariat avec Hancock Prospecting. Ce groupe industriel a d’importants intérêts dans le charbon, il est un grand pollueur. Cette collaboration avec l’AOC va encore embarrasser l’Australie sur la scène mondiale au cours des quatre prochaines années.”