— Publié le 21 janvier 2021

Un nouveau siège pour le COJO

Paris 2024

Une page va bientôt se tourner pour le COJO Paris 2024. A partir de lundi prochain, les 400 salariés actuels du comité d’organisation vont quitter leurs bureaux du boulevard Hausmann, dans le 8ème arrondissement de Paris, pour s’installer en Seine-Saint-Denis. Ils occuperont jusqu’aux Jeux olympiques et paralympiques l’immeuble Pulse, un nouveau bâtiment de  30 000 m², situé sur la commune de Saint-Denis. « Un choix stratégique qui répond à notre vision », explique Tony Estanguet, le président du COJO. Dans un premier temps, les équipes de Paris 2024 occuperont seulement les deux derniers étages de cet immeuble de six niveaux, construit en structure bois, qui répond à des exigences environnementales. Au restaurant d’entreprise, 80 % des aliments proposés seront des produits frais (un potager installé sur la terrasse fournira les herbes aromatiques). La production d’énergie sera assurée en partie par des panneaux solaires. Quant au recrutement, il répondra aux promesses du COJO, avec des embauches locales pour certains corps de métier (accueil, maintenance, entretien…), et un recours massif aux entreprises de l’économie sociale et solidaire. Précision : le comité d’organisation des Jeux sera seulement locataire du bâtiment, avec un bail signé jusqu’au 31 octobre 2024. En raison de la crise sanitaire et du couvre-feu imposé en région parisienne, les salariés du COJO occuperont seulement les locaux une journée par semaine, au cours des premières semaines, consacrant le reste du temps au télétravail.