— Publié le 6 décembre 2022

Un nouveau bilan des Jeux de Londres 2012

Dopage

C’est fait. L’Agence internationale de contrôles (ITA) annonce avoir finalisé la ré-analyse des échantillons prélevés aux Jeux de Londres en 2012. L’opération avait débuté en 2018 à la demande du CIO. Elle est désormais bouclée. Le résultat se révèle éloquent : pas moins de 73 violations des règles antidopage ont été sanctionnées, entraînant le retrait de 31 médailles et la ré-attribution de 46 autres dans quatre sports. Selon l’ITA, les cas découverts et sanctionnés concernent principalement des stéroïdes anabolisants. Pas moins de 2 727 échantillons ont été ré-analysés. Dans le détail, les 73 cas concernent huit sports : l’haltérophilie (36), l’athlétisme (28), la lutte (4), le canoë-kayak (2), la natation (1), le cyclisme (1), le volley-ball (1) et la boxe (1). Ils touchent 16 pays, pour l’essentiel européens. Parmi eux, deux dominent nettement la liste des violations : la Russie (21 cas) et la Biélorussie (11).