— Publié le 6 juillet 2021

Un nouveau bail pour Marie-Amélie Le Fur

France

Pas de mauvaise surprise pour Marie-Amélie Le Fur. La triple championne paralympique en athlétisme a été réélue lundi 5 juillet pour un deuxième mandat à la présidence du Comité paralympique et sportif français (CPSF). Seule candidate en lice, elle a été réélue à l’unanimité pour un nouveau mandat de 4 ans. Elle dirigera donc le mouvement paralympique français aux Jeux de Paris 2024. “Les défis qui nous attendent sont grands, tant sur le plan de la structuration des parasports que sur la dimension du haut niveau, mais aussi autour de la préparation et de l’héritage des Jeux de Paris 2024 au côté du comité d’organisation, a-t-elle expliqué après sa réélection. Nous continuerons à travailler étroitement avec les différents acteurs du mouvement sportif français et l’Etat pour faire du sport un élément central dans la vie des personnes en situation de handicap.” Née le 26 septembre 1988, Marie-Amélie Le Fur est sélectionnée aux Jeux paralympiques de Tokyo, où elle bouclera sa carrière sportive. Elle a succédé en 2018 à Emmanuelle Assmann à la présidence du CPSF. Elle a intégré cette année le Conseil économique, social et environnemental (CESE) sur proposition du CNOSF. Avec sa réélection, le mouvement sportif français est désormais dirigé par deux femmes, Brigitte Henriques au CNOSF et Marie-Amélie Le Fur au CPSF.