— Publié le 8 décembre 2020

Un match pour les patients guéris du coronavirus

Quatar

Symbolique mais inédit. Le Qatar a annoncé sa décision d’inaugurer l’un des nouveaux stades du Mondial 2022 en organisant un match en présence de spectateurs guéris du coronavirus. Le stade Al-Rayyan (photo ci-dessus), la troisième construction de la future Coupe du Monde de football à être terminée, accueillera sa première rencontre le 18 décembre, la finale de la Coupe de l’Emir. Dans les tribunes, la moitié des 20 000 places (50 % environ de la capacité de l’enceinte) sera réservée à des fans ayant guéri du COVID-19. La date du 18 décembre coïncide avec la fête nationale du Qatar, mais aussi avec le jour de la finale de Coupe du Monde en 2022. « Toute personne qui entre dans le stade doit montrer soit un test au COVID-19 négatif, soit un test d’anticorps COVID-19 positif, a expliqué Abdelwahab al-Mousleh, le responsable-adjoint de la Santé au Qatar, cité dans un communiqué de la Fédération qatari de football (QFA). Environ 50 % des places disponibles seront attribuées à des personnes ayant déjà contracté le virus.” A l’intérieur de l’enceinte, les spectateurs devront porter un masque, montrer leur application de traçage et rester assis à leur place. Le stade Al-Rayyan, situé à 24 kilomètres à l’ouest de Doha, accueillera sept matches durant le Mondial 2022.