— Publié le 5 mai 2021

Un joueur danois invente la bulle sanitaire personnelle

Badminton

Les championnats d’Europe 2021 de badminton, qui se sont achevés dimanche 2 mai à Kiev, en Ukraine, resteront dans les mémoires. Mais pas forcément pour les bonnes raisons. Malgré un protocole sanitaire présenté par les organisateurs ukrainiens comme “strict”, et pas moins de 1 200 tests contre le COVID-19 effectués pendant la compétition, deux des cinq finales ont dû être annulées. En cause, la découverte de cas positifs parmi les demi-finalistes. Seulement trois titres européens ont donc pu être décernés. Pour éviter tout contact trop rapproché entre les joueurs et le reste des personnes présentes, dont les officiels et le personnel chargé du protocole, les organisateurs ukrainiens ont eu l’idée inédite d’utiliser des drones pour distribuer les médailles sur le podium. Enfin, le meilleur pour la fin : le Danois Viktor Axelsen, champion du monde en 2017, testé positif au COVID-19 pendant la compétition, n’a pas souhaité rester en isolement dans son hôtel de Kiev, avec trois de ses compatriotes de l’équipe nationale eux aussi atteint par le virus. Il a été rapatrié dans un avion privé, en voyageant dans un caisson complètement hermétique (photo ci-dessus). Une bulle sanitaire pour lui tout seul…