— Publié le 22 avril 2020

Un fonds de solidarité pour les joueurs moins bien classés

Tennis

L’idée a été lancée par Novak Djokovic (photo ci-dessus), le numéro 1 mondial, après un échange téléphonique avec Roger Federer et Rafael Nadal. Elle a été suivie et confirmée mardi 21 avril par les instances du tennis professionnel, dont l’ATP, la WTA et la Fédération internationale (ITF). Un fonds spécial de solidarité va être créé pour venir en aide aux joueurs les moins bien classés du circuit professionnel, durement touchés par l’arrêt prolongé des tournois en raison de la pandémie de COVID-19. Il pourrait atteindre, voire dépasser, la somme de 6 millions de dollars. Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer proposent de mettre en place, pour l’alimenter, un système de solidarité avec une grille de dons établie selon le classement mondial. Les joueurs classés du 51ème au 100ème rang mondial verseraient 5 000 dollars, puis 10 000 dollars pour ceux classés entre le 21ème et le 50ème rang, 15 000 dollars pour la dizaine supérieure (11ème au 20ème rang), puis 20 000 dollars de la 6ème à la 10ème place, et enfin 30 000 dollars pour les membres du top 5 mondial. “Les joueurs du top 100 devraient afficher leur solidarité, une unité, montrer aux joueurs moins bien classés qu’on ne les oublie pas, qu’ils sont très importants”, explique Novak Djokovic, assurant que certains des moins nantis du circuit envisagent sérieusement de mettre fin à leur carrière sportive.