— Publié le 9 novembre 2021

Un fauteuil pour trois

Allemagne

Le paysage est en train de s’éclaircir dans le mouvement olympique allemand. Après une consultation annoncée très large, un comité de sélection a accouché d’une liste de trois candidats pour présider le comité national olympique (DOSB). Le vainqueur succèdera à Alfons Hörmann, contraint à la démission après la publication d’une lettre interne, co-signée par une partie du personnel de l’instance, l’accusant de faire régner une “culture de la peur” au sein de l’organisation. L’élection à la présidence, prévue le mois prochain, se jouera entre trois poids lourds du sport allemand : Thomas Weikert, le futur ex président de la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) ; l’ancienne escrimeuse Claudia Bokel (photo ci-dessus), actuelle présidente de la Fédération allemande d’escrime, ex présidente de la commission des athlètes du CIO ; et enfin le politicien Stephan Mayer, secrétaire d’État auprès du Ministère fédéral de l’Intérieur, de la Construction et des Communautés. Les trois candidats retenus par le comité de sélection de la DOSB présenteront leur programme et leur vision à la mi-novembre, devant les délégués des fédérations sportives nationales. L’élection doit se dérouler au mois de décembre.