— Publié le 27 mars 2018

Un effet touristique à retardement

Brésil

Le phénomène n’est pas nouveau: l’impact touristique des grands événements sportifs ne se fait pas sentir dans l’immédiat, mais au cours des années suivantes. Le Brésil n’y fait pas exception. Le ministère du Tourisme annonce que l’année 2017 a battu tous les records du genre, avec un total de 6 588 770 visiteurs étrangers enregistrés dans le pays entre janvier et décembre. Une fréquentation touristique qui surpasse les chiffres enregistrés en 2016, année des Jeux de Rio (6 546 696), et en 2014, année du Mondial de football au Brésil (6 429 852). Une nouvelle démonstration de l’impact souvent décalé des événements sportifs sur le tourisme et l’économie d’un pays.