— Publié le 4 mai 2022

Un diffuseur pour le marché chinois

Canoë-kayak

La Fédération internationale de canoë-kayak (ICF) peut se frotter les mains : ses événements seront diffusés en Chine au moins jusqu’à la fin de l’olympiade. L’instance basée à Lausanne annonce avoir prolongé jusqu’à la fin de l’année 2024 son partenariat avec la société H&A Media, en charge de la diffusion sur la plateforme chinoise de streaming Huya. L’accord prévoit une couverture en Chine de tous les événements majeurs du calendrier international, en slalom et course en ligne. Selon l’ICF, plus de 30 millions de téléspectateurs chinois ont suivi les six compétitions diffusées sur Huya en 2019. L’an passé, la plateforme a attiré 11,52 millions de téléspectateurs, malgré l’absence d’événements organisés en Chine et le faible nombre d’athlètes chinois engagés. La même année, la qualification du Chinois Zhang Dong pour les épreuves de sprint des Jeux de Tokyo a été suivie sur Huya par 931 369 internautes chinois.